Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ne pas se taire

 

C’était il y a désormais quelques semaines.

 

Je me souviens être entrée dans son bureau pour un amical salut, de passage dans le coin, et ce que je vis me troubla : il fulminait. Oh, pas qu’un peu mais l’on aurait presque cru la caricature des cartoons, vous savez tout rouge avec la fumée qui sort par-dessus la tête.

 

Nous nous fîmes la bise et je lui demandai ce qui n’allait pas. La réponse ne se fit pas attendre, il me montra le journal qui traînait sur son bureau.

 

Cela suffisait : il savait que je savais ; et je compris.

 

Je crois que je ne pourrais jamais oublier ce jour d’il y a quelques années où il m’avait dit, au détour d’une conversation, son secret, sa souffrance. Puis son choix posé, quand même, malgré tout. Parce que Dieu.  

 

Et aujourd’hui, oscillant entre condamnation énervée et sans appel des actes commis par certains de ses confrères et cette souffrance terrible d’être accusé comme « caste » malfaisante en son ensemble, comme simple prêtre.

 

Il ne doit pas y en avoir des masses des comme lui…

Victime d’actes de pédophilie commis par un membre du clergé dans sa jeunesse et prêtre, quand même, aujourd’hui. Souffrance immense, douleur sans nom et humanité intense qui transparaît dans ses actes.

 

J’ai longtemps hésité à écrire ce billet parce que cette histoire n’est pas mienne mais aujourd’hui, jeudi Saint, c’est la fête des prêtres, de tous nos prêtres. Et je crois que j’avais envie, à travers lui, de rendre hommage à chacun d’entre eux en ces temps  difficiles : bonne fête à lui particulièrement, et bonne fête à vous tous, amis prêtres.

 

Commentaires

1. Le jeudi, avril 1 2010, 16:22 par Tigreek

Il y a des choses comme ça, qu'il faudrait dire mais qu'on ne peut pas exprimer. A moins que d'autres le disent à notre place...

Bonne fête et bonne foi à tous les prêtres... et à tous leurs soutiens :)

2. Le jeudi, avril 1 2010, 16:32 par Henri

Depuis trop logtemps le silence était de rigueur ; prions pour toutes les victimes ainsi que pour le repentir de ceux, par qui la souffrance est arrivée.

3. Le jeudi, avril 1 2010, 16:50 par Zabou

Et, en attendant que je fasse plus long sur la question, n'oubliez pas d'aller voir l'appel à la vérité !

4. Le jeudi, avril 1 2010, 20:11 par Nitt

Oui, on leur souhaite une bonne fête, et on prie pour eux et avec eux.

Merci pour ce billet Zabou.

5. Le jeudi, avril 1 2010, 22:47 par Hervé

Je voulais dire la même chose que "Nitt" : prions pour nos prêtres !

Merci, Zabou ! Et bon courage pour la fin de cette Semaine Sainte : encore plusieurs longs Offices !

Hervé (qui a signé l'appel)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/947

Fil des commentaires de ce billet