Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Photo divina

 

         Quand certains offrent une homélie en photos, d’autres s’essaient plus humblement à l’écoute parlante de la lectio.

 

Trois bribes d’un même Evangile partagé, trois équipes, trois scènes « figées » à réaliser comme autant de photos, d’instantanés d’une parole à laisser résonner.

 

Pas de contraintes, toute latitude pour la réalisation : herméneutique en forme de jeu pour un saisissement de l’Evangile autant par le cœur que par l’E /esprit, avec la participation active de l’imagination.

 

Au-delà des clichés : goûter l’Evangile dans ses saveurs et ses aspérités.

 

Et laisser dans le cœur, après ces tableaux vivants, une invitation intime à incarner la Parole, cette fois en mouvement dynamique, dans sa propre vie.

 

 

Evangile du 1er dimanche de Carême (année A)

Jésus, après son baptême, fut conduit au désert par l'Esprit pour être tenté par le démon. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »

Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »



Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. »



Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »

 Le démon l'emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C'est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c'est lui seul que tu adoreras. »

Alors le démon le quitte. Voici que des servants d'autel anges s'approchèrent de lui, et ils le servaient.


Commentaires

1. Le samedi, mars 12 2011, 22:47 par David

merci pour le lien. l'homélie en photo, je le ferai pas trop souvent... par contre, je vois double. j'ai l'impression d'avoir vu 2 Jésus!

2. Le samedi, mars 12 2011, 22:50 par Zabou

Suis en train de mettre online en fait et j'ai qqs pbs : il en manque encore un de Jésus :p

3. Le samedi, mars 12 2011, 23:02 par Zabou

Voilà, ouf ! 

4. Le dimanche, mars 13 2011, 18:18 par Corine

"ça m'rappelle Taizé où des évangiles étaient mimées!!!" dixit ma grande fille à qui je fais visiter ton petit monde ;-)
et moi je garde le "mouvement dynamique dans ma propre vie"!!!

5. Le jeudi, mars 17 2011, 21:45 par Zabou

Bonjour ô grande fille de Corine ! Sois la bienvenue ici :) 

Aaah, Taizé !!! :) Oui, simplement ici, petite différence, c'était vraiment fixe : 3 "tableaux"... justement pour inviter à la mise en mouvement, au "dynamisme" ensuite :) 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1082

Fil des commentaires de ce billet