Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

De la chasteté sur Fesses-book

  

Non, désolée, ici, il ne s’agira pas de parler de fesses, de sexe ou d’autres histoires sises sous la ceinture. Il ne s’agira pas non plus de parler de continence sexuelle.

 

Encore moins in parce qu’encore moins croustillant[1], il va simplement s’agir de parler ici de chasteté. De chasteté comme vertu pour chaque homme, valable quel que soit notre état de vie, de ce conseil évangélique que chacun est invité à vivre comme recherche de justesse dans sa relation à l’autre.

 

« La vertu de chasteté ne se borne pas à éviter les fautes indiquées : elle a aussi des exigences positives et plus hautes. C’est une vertu qui marque toute la personnalité dans son comportement tant intérieur qu’extérieur. » Persona humana (1975), §11.

 


Et, notamment, dans cette fameuse relation à l’autre… qui se vit même sur Facebook, si nous ne sommes pas un être virtuel ! Bien évidemment, je ne vais pas me précipiter dans les bras d’un tel parce qu’il « aime » telle chose, qu’il est « fan » de telle autre ou hurler au contraire en me cachant les yeux d’un air hautain « cachez ce statut que je ne saurais voir » !

 

Mais, voilà, une nouvelle fonction a fait son apparition hier : le ticker (tabula pour les fous qui, comme moi, ont leur Facebook en latin) qui me hérisse le poil. En clair, comprenez qu’outre le « fil d’actualités » normal de votre page d’accueil, une sorte de télex a fait son apparition à droite nous renseignant sur la moindre activité de nos contacts, y compris dans ses interactions les plus privées avec des gens qui ne nous concernent pas ! Bien sûr, aucun droit de rectification sur ce qui filtre ou pas, à moins d’effacer chaque action de notre propre profil : fastidieux…

 

Utilisatrice des réseaux sociaux, je peux sembler mal placée pour cracher sur le voyeurisme supplémentaire qui en découle. Mais, je suis choquée – et encore plus en tant que chrétienne ! – par cette fonction qui ne nous laisse plus maîtres de nos vies « privées », qui ne nous laisse plus filtrer nos informations, qui ne nous laisse plus admirer la photo du dernier enfant de la cousine à la mode de Bretagne d’un petit mihi placet, sans que le monde entier tous mes contacts soient au courant. Zut quoi !

 

Avec cette nouveauté, c’est à chacun de faire preuve d’une bienveillance presque condescendante envers ses amis en sélectionnant pour chacun d’entre eux ce que l’on souhaite voir de lui… Fastidieux, là encore, pour qui est en contact avec plusieurs centaines de personnes ! Heureusement, un ami bloggueur a trouvé un moyen de contourner cela en utilisant un module bloquant les pubs et permettant de supprimer complètement ce « télex ». En voici les liens selon votre navigateur :

 

 

Oui, c’est bien, car l’on ne voit plus du tout les détails de ce que fait l’autre mais cela n’enlève rien au problème posé par cette situation. Effectivement, ce qui est grave, ici, c’est que cela sera à chacun de CHOISIR délibérément de garantir à l’autre un « espace privé » en le cachant... Combien le feront ?

 

Si la frontière entre sphère publique et sphère privée est rendue chaque jour un plus floue par tous ces moyens de communication qui s'entrecroisent, il n’empêche qu’il est grave de ne pouvoir contrôler toute l’information qui nous concerne.

 

Et, en sus de cette constatation qui est certainement la plus grave, est-il bon de voir tout ce que font nos contacts ? La vraie amitié – certes loin, fort loin d’être prônée sur Facebook ! – est-elle flicage caché ? Est-elle identité, fusion espérée de deux êtres à coups de « like » similaires ?

 

Si je parlais de chasteté, c’est bien pour cela… Ce nouveau système constitue une irruption chez l’autre, permanente.

 

Or, aimer l’autre, être Ami pour de bon avec quelqu’un, ce n’est pas simplement savoir ou « aimer » ce qu’il fait : c’est l’aimer pour ce qu’il est. Avec sa part d’inconnu, cette part que je ne connaîtrai jamais, et qui fait que lui est lui. Part unique qui fait aussi que lui, et pas un autre, est mon ami et que notre amitié « réelle » peut exister.

 

Je sais que c’est impossible mais j’aimerais vraiment que tout le monde ait le cran d’enlever ce fichu « télex ».

 

Pour que l’autre garde ses différences qu’il n’a pas forcément envie de partager sur la place publique ;

Pour que, humain et non simple "profil", il conserve surtout ce qui le constitue dans son mystère propre et soit alors vraiment image de ce tout Autre qu’est Dieu.

 



[1] Désolée, cela nous aurait pourtant fait une occasion de parler de DSK ! 

Commentaires

1. Le dimanche, septembre 25 2011, 09:22 par yayon

Et bé tu vois c'est ce qui me dérange le plus au fond maintenant de savoir que la majorité de mes contacts (ouai enfin pas tous parce que je les ai quand même bien trié sur le volet) ne prendront même pas la peine et encore moins le temps de faire les choix de "je vois quoi de qui" pour moi qui n'ai que 185 contacts ça prend déjà un temps fou alors pour les accrocs qui en ont plus de 1000, il faudrait une sacré volonté pour prendre chacun de ses contacts un à un et malheureusement je ne crois pas que beaucoup le feront.

Et ce qui me dérange aussi c'est qu'après de longues heures de bataille j'ai supprimé ce p**** de telex (et la pub aussi) -oui j'avoue je suis assez fière de moi c'est pas comme si j'avais eu de l'aide hein hihi- alors oui j'ai ma conscience pour moi, je respire, que dis je enfin je me sens mieux sans ce "voyeurisme" permanent "fenêtre sur cour" de mes contacts mais au fond ça ne règle pas le problème de fond de savoir que machin truc lit ce que je pourrais écrire à truc machin chose. Que je choisisse de marquer ma vie sur FB est une chose mais c'est un CHOIX personnel ça me dérange qu'on m'impose ce voyeurisme sur tout et n'importe quoi et pas seulement pour mes amis, mes contacts mais aussi les amis de leurs amis etc...

Alors oui pour le coup je vais buzzer surbuzzer ton billet parce que OUI c'est complètement ce que je pense et j'ose éspérer naïvement qu'un jour sur FB (et autres) le respect de certaines valeurs seront "mises à jour".

merci zabou!!!! et merci au padre (^^) qui a permis que mon telex se taise enfin!

2. Le dimanche, septembre 25 2011, 09:55 par Corine

Se demander toujours si je ne manque pas quelquechose à ne pas être sur FB...être certaine que oui parce qu'il y a réellement des échanges qui sont précieux et puis te lire...et définitivement renoncer à m'exposer encore davantage.Je m'inquiète surtout pour nos jeunes qui n'ont sûrement pas le recul que tu as et qui se font happer par les dérives de ces outils.D'ailleurs je crains que beaucoup ne sachent plus le sens véritable d'"ami"...Sais-tu que j'ai lu récemment que la plupart des élèves de collège (11-15ans) avaient sur FB un de leurs profs pour "ami"...Je ne comprends plus parfois où nous allons avec nos enfants. Pas envie de faire marche arrière, non,mais l'envie que les outils de communication respectent la liberté de chacun...Je peux encore rêver tu crois?

3. Le dimanche, septembre 25 2011, 15:19 par Nitt

Très bel article, très juste, merci Zabou.
Tu as tout à fait raison de parler de chasteté, car, oui, elle est bien plus que ce à quoi on la réduit souvent : elle est respect de l'autre, dans son entier.

4. Le dimanche, septembre 25 2011, 16:28 par Alain

Encore une bonne raison de boycotter FB, non?
Le rapport avantages-inconvénients plaide-t-il vraiment pour l'utilisation de cet outil?

5. Le dimanche, septembre 25 2011, 22:41 par Tigreek

Ben... C'est pas comme si on avait prévenu qu'il fallait gérer sa comm' internet, hein... C'était vrai pour les entreprises, mais ça fait quelques années que c'est vrai aussi pour les particuliers...

Pourquoi le pseudonymat est une des principales précautions sur Internet ? Parce que tout ce qu'on y fait est public. FB est public, et non, ce ne sont pas des enfants de choeur qui sont derrière, mais bel et bien une entreprise qui fait du pognon, comme toute entreprise digne de ce nom !!

Oui, une identité ça se gère, et de la même façon que tu ne vas pas t'extasier en public sur "la photo du dernier enfant de la cousine à la mode de Bretagne d’un petit mihi placet", de la même façon il y a de meilleurs lieux pour le faire sur Internet.

Le problème, ce n'est peut-être pas de s'indigner du manque de vie privée, mais bien de ne pas se savoir des bons outils pour chaque chose. Internet ne se résume pas à la blogosphère et à FB, il y a plein d'autres moyens de faire ce que l'on veut, selon le public choisi et l'objectif assumé. pour ma part, j'ai choisi d'être sur les réseaux sociaux, avec une identité que j'assume, qui est celle de mon blog... et que je distingue de mon vrai nom, de ma vie IRL et de certaines de mes opinions.

Par ailleurs, ce "télex" ne fait qu'afficher en temps réel ce qu'on pouvait déjà voir en allant sur le mur de ses amis. Donc le flicage était déjà possible. Et pour celui qui a 1000 contacts, ce truc doit clignoter en permanence, impossible de "fliquer" quelqu'un...

6. Le lundi, septembre 26 2011, 08:03 par syboule

Oui certes ou pas ...
Raggag deux moyen de contourner cela de manière "chrétienne" justement .
1) il suffit de n'écrire que des banalités sur son profil (fait beau fait chaud pouette ) et de ne pas interagir avec les autres si cela engage politiquement ou religieusement (personnellement de ce coté là je m'en fiche les gens que je côtoie savent très bien mes convictions religieuses > il ne me viendrait pas à l'idée de me cacher sous un peudo (là tu peux voir mon cv avec le lien que j'ai mis) pour affirmer que je suis catho et fière de l'être .
2) la chasteté c'est aussi savoir contenir son regard et sa curiosité ...
il suffit de ne pas lire ce qu'il y a écrit sur les fux . ah ah ah dur à faire ... ben non en fait ça ne l'est pas .. si si essaye :-)
je me suis rendu compte de ce truc parce que monsieur l'abbé David en a parlé ... sinon ça ne m'a pas effleuré l'idée d'aller perde mon temps la dedans ... hé hé hé hé hé

finalement le truc qui faut retenir de cet excellent billet : c'est ben si tu veux pas être lu ben t'as qu'à rien écrire et si tu veux pas être indiscret t'as qu'à pas lire ... ben voilà c'est tout
bizzzz

7. Le lundi, septembre 26 2011, 10:12 par Tigreek

Ah, l'éternel reproche de "mais qu'est ce que t'as à cacher sous ton pseudo ?"... Ben, rien. Mais je n'épiloguerai pas là-dessus, Maître Eolas a déjà très très bien expliqué ça sur son blog et je ne ferai pas mieux que lui.

8. Le jeudi, septembre 29 2011, 08:38 par Zabou

Bon, il semblerait finalement que l'on puisse changer ses paramètres aussi pour les "like" et autres "j'aime". Car c'était là que résidait la principale différence par rapport à avant où l'on pouvait choisir de restreindre une publication à un cercle choisi ou d'effacer une activité de son mur : là, tout apparaissait sans contrôle. Car le problème n'est pas de voir ce que quelqu'un a choisi de laisser transparaître mais bien de voir ce qu'il n'a pas choisi de laisser public.  

Toutefois, les changements restants peu clairs, nombreux sont ceux qui vont encore se laisser piéger... Et la question de ce "télex" reste sauve car, pour ma part, je suis incapable de ne pas lire ce que j'ai sous les yeux, syboule : c'est automatique ! ;-) 

Enfin, Alain, il y a bien sûr une part ludique et amicale sur FB que je ne qualifierai pas d'utilité mais d'amusement mais, outre cela, je pense qu'il est important qu'il y ait AUSSI des chrétiens en ce lieu. Car ce que justement, nous laisserons transparaître de notre vie de Foi, personne ne peut le faire à notre place. 

9. Le dimanche, octobre 2 2011, 16:55 par C.S. Indhal

Bien vu ! Et faire le lien avec la vertu de chasteté, c'est pas mal du tout !
Ton analyse sur l'amitié vraie est très bonne, j'apprécie beaucoup ! Bravo !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1161

Fil des commentaires de ce billet