Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des livres au Livre, de déjeuners en recensions...

 

Il y a quelques jours, une pause déjeuner entre agrégatifs : toujours un moment privilégié pour décompresser quand, entre deux discussions plus ou moins pédantes sur le programme, sur les profs et sur nos craintes, nous nous mettons enfin à parler de tout et n’importe quoi. Surtout de n’importe quoi d’ailleurs. Le sujet du jour ? Existe-t-il des métiers qui ne peuvent être exercés que par des hommes ou a contrario, que par des femmes ?

 

Bien sûr, l’une de mes collègues de lancer : « ben, prêtre ! »

Moi de répondre quelque chose du genre : « non prêtre, ce n’est pas vraiment un métier, c’est une vocation… Ils sont prêtres tout le temps : pas d’horaires, pas de retraite : c’est tout leur être, jusqu’à la mort ». Et au-delà aussi d’ailleurs.

 

Mais ce n’est pas simple à expliquer en quelques mots qui est un prêtre, ce que c’est qu’un prêtre… Est-ce vraiment possible d’ailleurs ?

 

Enfin, ça tombait bien en réalité… Car il y a justement un bouquin paru il y a quelques jours où des prêtres, des jeunes, tentent de dire leur vie et ce qui la constitue. Et j’en ai écrit une mini-recension sur sacristains.fr 

 

Ca se lit par ici : « Des prêtres : sans scandale, ni trompette »

 

Et pour retrouver le livre, c’est par là :

Ils sont jeunes, ils sont prêtres, ils sont heureux !, presses de la Renaissance,

 par Sylvain Brison, Frédéric Da Silva, David Lerouge, Denis Tosser, Jean-Pierre Barrière,

C’est préfacé par Mgr Albert Rouet et doté d’une belle relecture finale par Laurent Villemin. 

Avec en guest star, un coup d'pouce de l'Esprit Saint ! 

Commentaires

1. Le dimanche, novembre 6 2011, 23:47 par Hervé

Comme je lis plein de bonnes critiques sur ce livre (notamment sous ta plume, chère Zabou), je me dis que je vais peut-être l'acheter et l'offrir comme cadeau de Noël !

Dis-moi, est-ce que les auteurs, et notamment ton ami le P. Lerouge, te reversent une partie de leurs droits d'auteur, pour la pub que tu leur fait ? ;-)

2. Le lundi, novembre 7 2011, 10:24 par David

j'espère que ce petit livre portera des fruits dans le genre que tu dis... ça serait beau.

Pour ce qui est des droits d'auteur, en tant que collaborateur, ben, euh, c'est pas l'enrichissement majeur. Si 1000 exemplaires sont vendus, je pourrai rembourser les 2 allers retours à Paris qu'a nécessité la sortie du livre. C'est dire.

3. Le lundi, novembre 7 2011, 13:32 par Firenze

Il y en aura plus que mille vendus!
Du moins, je l'espère.
Parce que s'ils sont jeunes, prêtres et heureux ( peut être même beaux) pfff censuré!, leur bouquin doit être sympa, intéressant et enrichissant à lire.
Attendez Noël... Ou pas

4. Le lundi, novembre 7 2011, 17:30 par Nitt

J'aime énormément ta dernière phrase !
Mais alors, tu es en train de suggérer d'avoir toujours un exemplaire du livre dans la poche à proposer à ceux qui (s')interrogent sur ce qu'est un prêtre ?

Va falloir prévoir un budget !

5. Le jeudi, janvier 19 2012, 20:52 par Schlabaya

Bien sûr qu'il y a des femmes prêtres... mais pas chez les catholiques !

6. Le vendredi, janvier 20 2012, 11:03 par Zabou

 Schlabaya : et... ? 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1180

Fil des commentaires de ce billet