Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pourquoi Lettres ?



- Dis, Zabou, dis, pourquoi tu étudies les Lettres ? 

- Parce que j'aime ça et vraiment ? 

On m'a reposé à plusieurs reprises cette question ces derniers temps, les Lettres apparaissant à beaucoup comme une activité relativement futile, proche de la détente. 

Au-delà d'une simple réponse de goût personnel - qui est réel !-, j'aimerais aussi donner celle de Benoît XVI lors de son discours au monde de la culture à Paris, le 12 septembre 2008. Il parle des moines mais, puisqu'il s'agit dans son discours de retracer l'histoire de la culture européenne, c'est bien à chacun de nous qu'il s'adresse et en particulier à l'idéal du lettré chrétien. Un vrai bel idéal. 

 

« Quaerere Deum […] La recherche de Dieu requiert donc, intrinsèquement, une culture de la parole, ou, comme le disait dom Jean Leclercq : eschatologie et grammaire sont dans le monachisme occidental indissociables l’une de l’autre. Le désir de Dieu comprend l’amour des lettres, l’amour de la parole, son exploration dans toutes ses dimensions. Puisque, dans la parole biblique, Dieu est en chemin vers nous et nous vers Lui, ils devaient apprendre à pénétrer le secret de la langue, à la comprendre dans sa structure et dans ses usages. Ainsi, en raison même de la recherche de Dieu, les sciences profanes, qui nous indiquent les chemins vers la langue, devenaient importantes.

 

La bibliothèque faisait, à ce titre, partie intégrante du monastère tout comme l’école. Ces deux lieux ouvraient concrètement un chemin vers la parole. Saint Benoît appelle le monastère une dominici servitii schola, une école du service du Seigneur. L’école et la bibliothèque assuraient la formation de la raison et l’eruditio, sur la base de laquelle l’homme apprendre à percevoir au milieu des paroles, la Parole. »

 

Benoît XVI

 

Commentaires

1. Le mercredi, décembre 14 2011, 13:51 par Corine

Belles Lettres oui... :-)

2. Le mercredi, décembre 14 2011, 13:58 par Isabelle

@ Corine: +1!
Des lettres au Belles Lettres, de la poésie à la Création, des paroles à la Parole...

3. Le vendredi, décembre 16 2011, 06:21 par Lionel

... aussi peu de réponses de la gent masculine sur les belles lettres que de la gent féminine sur le sexe des lapins... faut-il en déduire que les uns sont plus intéressés par le sexe et les unes par les lettres...

4. Le vendredi, décembre 16 2011, 18:51 par Zabou
Pour ce cas très précis, je parierais plutôt sur l'influence ou la déformation professionnelle ! ;-) 
5. Le dimanche, janvier 15 2012, 16:53 par C.S. Indhal

Moi qui suis de la gent masculine, je réponds que c'est aussi l'amour de la Parole qui m'a conduit conjointement vers la poésie et la philosophie. Que voulez-vous, quand on a pour Seigneur quelqu'un qui se fait appeler "Logos", c'est à dire à la fois "parole" et "raison"…
()

6. Le dimanche, janvier 15 2012, 16:55 par C.S. Indhal

(Zut, le lien, ça n'a pas marché… Donc, dans le même ordre d'idée : http://csindhal.blogspot.com/2011/0...)

7. Le vendredi, janvier 20 2012, 11:07 par Zabou

@C.S. Indhal : :-) 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1195

Fil des commentaires de ce billet