Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Donnez, donnez…

 

Si l’on croit que la Parole de Dieu est vivante ;

Si l’on croit qu’elle est Vie ;

Elle doit entrer toujours plus profondément en nos cœurs, afin de porter du fruit.

 

C’est pourquoi, avec mes servants d’autel, on prend toujours lors des réunions un temps de lectio sur l’Evangile du dimanche. Temps de  prière qui prend des colorations variées mais se veut toujours moment privilégié de méditation.

 

« Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s'arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l'enfant. Quand ils virent l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. En entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. »

 

De l’or, de l’encens, de la myrrhe.

Trois rois mages.

Epiphanie.

 

Se mettre en prière autour de la crèche :

Les trois rois mages apportaient chacun quelque chose de précieux à l’enfant Jésus…

Et toi, jeune servant, qu’apporterais-tu ?

Qu’aimerais-tu déposer de précieux devant Jésus ?

 

 

 

Par petits groupes, chaque servant prit alors le temps de la prière au pied du tabernacle pour oser jeter quelques mots précieux sur un papier, quelques mots d’offrande déposés ensuite dans une corbeille au pied de l’enfant de la crèche.

 

Pour nos plus jeunes, il faut bien sûr être là pour aider, prêts à répondre aux questions les plus inopinées… Une main se leva, celle du plus jeune du groupe, je m’approchai discrètement et me mis à genoux à côté de lui :

 

- On peut mettre quelque chose de gratuit ?

- Oui, bien sûr ! Il faut juste que ça compte pour toi, vraiment, et que tu aies envie de le donner à Jésus.

- On peut mettre l’amour alors ? Parce que ça compte, et c’est vraiment gratuit l’amour ! 

 

Toi mon bonhomme, t’as tout compris !

 

 

Or, encens et myrrhe made in servants ! 

 

Commentaires

1. Le lundi, janvier 9 2012, 00:07 par Firenze

Oui, il a vraiment tout compris!!!

2. Le lundi, janvier 9 2012, 08:19 par Tigreek

Comment disait-il, déjà ? Ah oui : "soyez semblables à un enfant pour entrer dans le Royaume de Dieu" ;)

3. Le lundi, janvier 9 2012, 08:31 par Anne-Claire

A nous aussi d'être capable encore et toujours de nous laisser surprendre...

4. Le lundi, janvier 9 2012, 18:31 par Zabou

Je leur avais promis que personne ne lirait ce qu'ils écriraient, ce que nous avons réellement fait... Mais je suis sûre qu'il y avait de belles pépites dissimulées un peu partout dans ce fatras de papiers ! :-) 

5. Le lundi, janvier 9 2012, 22:15 par Corine

:-)

6. Le dimanche, janvier 15 2012, 16:24 par C.S. Indhal

En même temps, si tu inities cette démarche avec ce passage d'évangile, forcément… Ils virent une étoile se lever et éclairer un coeur d'enfant ! Ca ne peut que faire des étincelles ! (Et, certes, nous en éprouvons une très grande joie !) ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1208

Fil des commentaires de ce billet