Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Harmonies poétiques orantes

 

Longues corrections d’automne de ces non moins longues anthologies poétiques de mes élèves. Des beaux travaux, d’autres moins profonds ou trop désinvoltes mais, toujours et si souvent l’éblouissement devant ce petit miracle que constitue un texte poétique.

 

Et quand l’accord du texte se fait avec celui de notre cœur, il crée une profonde harmonie. Parfois, même, en Lui.


 

« Aucune marche

Aucune navigation

N'égalent celles de la vie

S'actionnant dans tes vaisseaux

Se centrant dans l'îlot du cœur

Se déplaçant d'âge en âge

 

Aucune exploration

Aucune géologie

Ne se comparent aux circuits du sang

Aux alluvions du corps

Aux éruptions de l'âme

 

Aucune ascension

Aucun sommet

Ne dominent l'instant

où t'octroyant forme

La vie te prêta vie

Les versants du monde

Et les ressources du jour

 

Aucun pays

Aucun périple

Ne rivalisent avec ce bref parcours:

 

Voyage très singulier

De la vie

Devenue   Toi. »

 

 

in Andrée Chedid, Poèmes pour un texte.

 

Commentaires

1. Le jeudi, novembre 8 2012, 19:37 par P. Vianney +

C'est très beau ! :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1328

Fil des commentaires de ce billet