Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

C’était un élève de mon lycée

On peut suivre via Facebook aussi !


 

Le petit papier blanc était là, ce matin, épinglé sur le tableau d’affichage de la salle des profs. Négligemment, comme n’importe quelle info pratique, syndicale ou que sais-je encore.

 

Et c’est machinalement aussi que je jetai un œil dessus pour recevoir un choc.

 

Il y était question d’un élève, d’un élève que je ne connaissais pas, d’un terminale d’une section dont je n’ai pas d’élèves en cours mais que la réputation précède.

 

Cet élève-là annonçait le petit papier blanc s’était suicidé durant les vacances de la Toussaint.

 

Le petit papier était d’un laconisme rare. « Il en a eu assez d’affronter la vie » portait-il en guise d’explication avant la signature de notre direction.

 

Choquée, je suis restée devant, bloquée quelques instants, car, devant l’horreur, non, cette annonce ne me suffisait pas...

 

Immédiatement, j’ai prié pour cet élève,

J’ai prié pour sa famille,

J’ai prié pour sa classe et pour ses professeurs.

Je crois que mes collègues qui passaient par là m’ont regardée bizarrement à rester immobile ainsi devant le tableau mais je m’en foutais : l’urgence-là, la seule, à mon sens, c’était de prier.

 

J’ai prié aussi et je continue à le faire pour la direction de l’établissement où j’enseigne tant la phrase explicative m’a fait de mal : « affronter la vie » ? La vie ne serait-elle que lutte désespérante ?

Où est le sens de ce que chacun, membre de cette « communauté éducative », essayons de bâtir jour après jour ?

De bâtir avec de l’humain, c’est-à-dire avec de la fragilité et tout autant de richesses, quelles que soient nos croyances ? Comment peut-on faire ce métier sans un minimum de foi en l’homme, en la vie ? Cela fait partie des questions qui vivent en moi depuis la rentrée…

 

Mais là, aujourd’hui, pas question d'ergoter : je n’ai su, je n’ai pu, que prier.

 

Seigneur, fais de chaque membre de cette communauté que nous formons des amoureux de la vie, tellement transpirants de vie que capables d’en donner un peu la saveur à nos élèves, à ces jeunes ados souvent si mal dans leur peau et pourtant si pleins de promesses. 


Amis, priez s’il vous plaît avec moi, pour tous ceux qui enseignent, qu’ils donnent à chacun en plus d’un solide bagage pour s’y engager, d’aimer cette vie et de le transmettre, cet amour, par leur enseignement.

Et, surtout, priez avec moi je vous prie pour cette jeune âme partie tôt vers le Père ; et pour sa famille. 

Commentaires

1. Le mercredi, novembre 14 2012, 19:45 par David

et c'est un "psy" qui a géré?

2. Le mercredi, novembre 14 2012, 19:49 par Zabou

@David : même pas un psy pour l'instant... Seulement ce post-it de la direction. 

3. Le mercredi, novembre 14 2012, 19:54 par Isabelle

Affreux...
Bien sûr, je m'associe à ta prière!
Courage Zabou. Ils ont de la chance, tes collègues, de te côtoyer. Ta prière silencieuse va peut-être les faire bouger.
Et question "psy", en tout cas, ce n'est pour l'instant pas la spécialité de la direction...

4. Le mercredi, novembre 14 2012, 19:57 par Corine

Je vais prier avec toi oui. La même prière aussi pour faire goûter à cette saveur de la vie,qu'ils trouvent amère souvent. J'ose espérer qu'il y ait une porte d'aumônerie ouverte dans ton établissement, Zabou.

5. Le mercredi, novembre 14 2012, 20:00 par Geneviève

Certes la phrase est rude, sèche, vide. Je comprends ton effroi. Pour avoir une fille qui a tenté plusieurs fois de mettre fin à cette vie dans laquelle elle n'arrive d'ailleurs toujours pas à trouver sa place. La compassion est si peu à la mode... Si je t'avais connu alors sans doute me serai-je senti moins abandonnée des hommes et de Dieu. C'est donc avec toute l'amitié que je ressens pour toi, même sans jamais t'avoir seulement croisée, que je joins mes prières aux tiennes. Pour ce jeune homme que Jésus a certainement accueilli, pour ses parents et amis qui vont avoir tant besoin de son amour sans limites et aussi pour toi, évoluant dans cette indifférence... Seigneur, nous te prions.

6. Le mercredi, novembre 14 2012, 20:11 par Tigreek

Que faire d'autre que prier ? Pour cette jeune âme, pour toi et tes collègues, pour ta direction.

A l'école de ma fille, une enfant a été emportée par la maladie avant les vacances. Accompagnement, mots dans les carnets, urne mise à disposition... Le deuil a pu se faire, chez les enfants en tout cas. Proposition de cérémonie religieuse aussi.

Pour les ados c'est plus compliqué, plus sensible...

Que Dieu te garde en Sa paix, Zabou.

7. Le mercredi, novembre 14 2012, 20:12 par l'inconnu

« affronter la vie » ? La vie ne serait-elle que lutte désespérante ? c'est la question qu'on se pose à tout âge ... ! un jour ou l'autre on est devant cette réalité... même avec plein de convictions et de certitudes...

merci zabou beau témoignage

8. Le mercredi, novembre 14 2012, 20:15 par Anthony

Professeurs, donnez-nous le sens, le goût, l'envie, le sel, l'importance, la fragilité, la joie de la vie par tout ce que vous nous enseignez...

Seigneur, donne-nous l'espérance... Donne-nous courage... Donne-nous la vie...

9. Le mercredi, novembre 14 2012, 20:15 par Anne-Laure

Je prierai avec toi. Pour lui, pour sa famille, pour ses camarades, pour toi et tes collègues, pour la direction...

10. Le mercredi, novembre 14 2012, 20:42 par Pouquoisecompliquerlavie

Je prierai aussi ....

Pour celui-là et tous ses proches.

Pour tous les autres dont nous n'entendrons pas parler.

11. Le mercredi, novembre 14 2012, 23:02 par nicole 86

Je prierai aussi pour notre collègue d'une petite ville du Nord dont le suicide laisse désemparés son mari et son fils adolescent.

12. Le lundi, novembre 19 2012, 23:25 par Zabou

A chacun, merci. 

13. Le mardi, novembre 20 2012, 03:08 par Pelerinsurlaterre

Bonjour, c'est de Corée du Sud que je lis ce matin tous vos messages ... avec une grande émotion.
Je suis missionnaire dans ce coin du monde, où le suicide des jeunes (et des moins jeunes aussi) est malheureusement devenu si fréquent.
Fin octobre ... nous avons été sous le "choc" du suicide de 2 jeunes qui nous étaient relativement proches (dans notre mission), une adolescente de 17 ans, en terminale, et un étudiant de 3ème année à l'université. Malgré l'immense douleur ... ces 2 morts prématurées ont été un "réveil" pour tous les jeunes avec qui nous partageons notre vie.
Si je n'étais pas devenue missionnaire, j'aurais été certainement prof quelque part ... Je me sens aujourd'hui encore dans la même mission de partager à chacun le trésor de la vie enfoui dans sa propre histoire ... malgré tout.
Je vous laisse cette "Charte pour la vie" écrite pour des jeunes il y a qques années lorsque j'étais encore en Europe!
Très unie ...

- CHARTE POUR LA VIE -

« Vois, je mets aujourd'hui devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction.
Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,
pour aimer le Seigneur, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t'attacher à lui:
car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours. »

Livre du Deutéronome 30

Seigneur, ta Parole me dit que
« C’est toi qui m’as formé les reins, qui m’as tissé au ventre de ma mère ;
Mon âme, tu la connaissais bien, mes os n’étaient point cachés de toi,
Quand je fus façonné dans le secret, brodé au profond de la terre.
Mon embryon, tes yeux le voyaient … » (Psaume 139)

Depuis ma naissance, Tu n’as cessé de me rappeler cette merveille de ton amour pour ma vie :
«Tu as du prix à mes yeux, et Moi, je t’aime » (Is. 43)
Et dans l’Evangile, Tu nous lances une question très directe :
« Ne valez-vous donc pas plus que … les oiseaux,
plus que le fleurs des champs dont je prends soin? » (cf. Mt 6,26)
Tu as un tel souci pour ma vie … Elle vaut tellement à tes yeux !

Mais pourtant, Seigneur, Tu sais que j’ai traversé des jours trop sombres
durant lesquels ces belles paroles se sont étouffé dans mes problèmes,
Tu sais que j’ai traversé des nuits amères
où cette flamme de ton regard sur ma vie a failli s’éteindre …
J’ai douté de la valeur de ma vie, j’ai pensé qu’elle n’importait à personne …
Heureusement que ta Voix, patiemment, a continué de frapper à ma porte : « Je t’aime tel que tu es »

Aujourd’hui, en ta présence et devant mes amis, avec ces frères et sœurs,
Je désire CHOISIR MA VIE,
Je choisis ma vie telle que Tu me l’as donnée,
Je choisis de ne jamais en faire une tragédie
même s’il faut pour cela lutter contre toutes les voix négatives qui m’enfoncent,
contre toutes les souffrances qui m’endurcissent le cœur.

Aujourd’hui je désire CHOISIR LA VIE
contre toutes les formes de mort qui la menacent,
Je choisis la vie contre tout manque de respect qui la détruit
alors qu’elle est un trésor à tes yeux.
Je désire m’engager à défendre la vie en moi et dans les autres
parce qu’elle est un don de Toi, parce qu’elle t’appartient.
Qu’à travers mon OUI à la vie, beaucoup découvrent qu’elle vaut la peine d’être choisie !

Je veux m’engager à t’écouter me redire chaque jour : …, MERCI pour ta vie !
Et quand je n’en aurai plus la force,
Donne-moi la simplicité de demander de l’aide à de vrais amis :
Qu’ils puissent alors CHOISIR LA VIE pour moi, avec moi !

Seigneur, j’ose te dire aujourd’hui les mots de Ste Claire :
« Merci, mon Dieu, de m’avoir créée ! »

14. Le mercredi, novembre 21 2012, 16:23 par Zabou

@pèlerinsurlaterre : merci de cette très belle charte qui est aussi une belle prière ! Et qui reprend en plus Isaïe 43, passage de la Bible qui m'est personnellement très cher ! 

Bienvenue par ici ! 

15. Le lundi, mai 27 2024, 07:28 par pornstar

See What UK Pornstar Tricks The Celebs Are Using pornstar

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1333

Fil des commentaires de ce billet