Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pour que nos vacances soient payantes sur le long terme



Ne rien faire mais ouvrir grand les narines, les yeux, les oreilles 

Faire silence ou discuter, 

Rire aux éclats, simplement sourire ou être profondément émus, 

Ne rien faire et contempler, 

Selon nos talents écrire, dessiner ou photographier, 

S'assoir, jouer ou partager un simple moment avec des gens aimés, 

Prier, dire et vivre des "je T'aime", louer. 


Marcher au gré du vent et des envies, 

Accepter de ne plus vivre dans l'immédiateté, 

Aspirer la vie par tous les pores de notre peau 

Au détour de ces pas gratuits qui nous mènent sans but visible, 

Dans une attitude simple de disponibilité. 


Vacances, temps de flânerie ; 

Vacances, temps de la contemplation. 

Vacances, temps privilégié de la gratuité. 


Gratuité de l'instant à rapporter, si légère, dans nos bagages, 

Parce que c'est le temps de la respiration, souffle de vie, 

Parce que c'est le temps où l'on réapprend doucement à s'émerveiller, 

Parce qu'il faut bien ces temps de silence pour réentendre doucement, au fond de nos oreilles et de nos coeurs trop occupés, le Seigneur nous murmurer combien Il nous aime. 


Commentaires

1. Le mardi, août 27 2013, 05:43 par Mamie cricri

Oui,il est bon,de déposer son fardeau.pour voire les choses simples de la vie,.Donner pour recevoir,.S'ouvrir aux autres ouvrir son cœur ,pour voire la réalité .Un moyen pour rencontrer Dieu,et entrer dans la dynamique de son Amour.
Pour aimer nos frères en humanité.

2. Le mardi, août 27 2013, 12:20 par Vieil imbécile

Vivement la retraite... je garde ça en mémoire : le programme me semble bon, sain et saint, mais ces instants précieux pour l'instant restent rares :)
J'aime bien cette image en voie de disparition des ptits vieux sur leur banc qui contemplent et lient. Il devrait y avoir des bancs sur tous les trottoirs, y compris à Paris #enfait :)

3. Le dimanche, septembre 1 2013, 18:17 par Zabou

J'aime aussi : ancré dans le temps et tellement atemporel... :-) 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1449

Fil des commentaires de ce billet