Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

C’était un 7 septembre

Que sont-ils venus voir ? 

Rien ou presque rien 

Il faisait sombre et, au fond, il y avait cette lumière

Et, surtout, ce petit bout de pain. 


À l’heure où les armes veulent parler, 

À l’heure où l’enjeu économique tue l’humain, 

À l’heure où l’on s’empresse d’afficher des chartes au lieu de, simplement, aimer. 


Comme tant d’autres à travers le monde, 

Samedi soir, pour quelques minutes, 

Je me suis agenouillée, j’ai prié. 


J’ai prié pour cette paix au loin, 

J’ai prié pour cette paix tout proche :  

J’ai pensé à ce que j’avais vu, déjà, en trois jours dans mon collège de pauvreté, de violences, de manques d’amour : pour eux aussi, parce que c’est urgent, j’ai prié ; 

J’ai demandé pardon pour toutes les fois où moi non plus je ne suis pas ferment d’unité. 


Parce qu’on a beau faire, 

Mes mains, tes mains, 

Ton cœur, mon cœur, 

Et même toute la bonne volonté conjuguée 

N’y suffisent pas, à la paix. 


À l’heure où l’urgence est de l’apprendre, la paix

De faire la paix en soi, autour de soi 

De prier pour celle qui est au loin, 

Il y avait et il y a une heure à prendre devant Lui, 

Pour qu’Il nous la donne et nous aide à la faire :  

Et c’est pour cela que tous ceux-là étaient là. 


Parce qu’il n’y a que la faiblesse de l’Amour pour changer le monde, 

Et qu’ils ont la faiblesse eux de croire, que nous avons cette force de croire, qu’elle est dans ce morceau de pain. 



Commentaires

1. Le jeudi, septembre 12 2013, 09:18 par Tigreek

J'aime bien cette simplicité-là...
Et j'ai la faiblesse de croire que le simple fait d'être en communion de désir, avec ce petit bout de pain, donne déjà une force incroyable (intéressant paradoxe des mots !)...

Merci ! :)

2. Le jeudi, septembre 12 2013, 11:51 par Cathoquotidien

C'est très beau. Merci beaucoup pour ces mots et cette espérance.

3. Le dimanche, septembre 15 2013, 20:53 par Zabou
@Tigreek : et j'ose croire aussi que c'est déjà profonde communion ! :-) 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1454

Fil des commentaires de ce billet