Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

D'une icône à l'universel


Au quotidien troublé des jours de détresse, 

Il y a toujours ce contrepoint dense de l'oraison, 

Plongée en Lui, plongée dans Sa paix, 

Paix qui irrigue ce coeur profond où Il nous attend. 


Et quand nos mots dérapent, on peut s'aider d'une icône, 

D'un regard confiant : 

de Jésus vers sa mère, comme confiance de Dieu en l'homme ; 

De Marie vers Jésus, comme exemple de confiance pleine de l'homme en Dieu. 


Et ainsi, prier : 

Pour eux, là…  là-bas : 

Pour ceux qui sont privés de liberté, 

Pour ceux qui privent de liberté ;  

Pour ceux que la maladie prive de liberté ; 

Pour ceux qui osent poser des actes de liberté ; 

Pour ceux qui ouvrent le coeur des autres à la liberté. 


Mais aussi parce que cela transite ici, par moi : 

Pour quand mes paroles ou mes actes privent un frère de liberté ; 

Pour quand ma liberté se trouve limitée, que je trouve courage de continuer ; 

Pour trouver toujours plus notre liberté dans le fait de nous donner ; 


Et finalement : 

Pour, en Lui et comme Lui, aimer. 



Et se rappeler toujours davantage que catholique veut dire universel ; 

Et que cet "universel" commence dès ici, comme me l'indiquent plus particulièrement en ce moments les événement de mon diocèse : 

par le service du frère le plus proche, oui, 

Et, aussi, de manière essentielle, par la prière qui ouvre le coeur, à l'exemple de ce proche géographiquement parti pour le lointain, 

Appel à la prière qui ouvre le coeur, oui, du plus proche au plus lointain. 



Blogue uni dans la prière pour le p. Georges

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1478

Fil des commentaires de ce billet