Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lui et vous, de vous à moi

 

Chaque année, durant le Triduum, c’est pareil, je pense à vous.

 

En rentrant de tous les offices, je passe devant toutes ces maisons, aux fenêtres allumées ou pas encore, devant vos maisons, à vous qui n’étiez pas des nôtres… Et je pense à vous.

 

Ce n’est pas que je pense « oh les pauvres petits, ils ne sont pas chrétiens ! » avec un air de condescendance mais j’aimerais juste vous communiquer ma joie… dont j’essaie qu’elle soit toujours alimentée par Sa joie.

 

J’aimerais venir vous secouer, vous dire « venez les gars, c’est important ! Que dis-je, c’est vital ! » parce que je pense à vous.

Et je pense à vous parce que vous nous manquez : sans vous, oui, même sans toi qui te caches, il y a quelque chose de bancal à nos célébrations.

 

Sans toi là, ma joie n’est pas complète, parce qu’Il t’aime, je le sais, tout autant qu’Il m’aime.

 

Ce soir de Jeudi Saint, Il se donne, Il institue quelque chose d’immense : l’Eucharistie.

Les disciples ne captent rien à ce qui se passe : c’est un peu vous, mais, pour tout vous dire, c’est un peu moi aussi.

Mais Il t’invite pour te dire, pour te donner Son Amour.

 

Pain, Vin, Vie : donnés pour que nous ayons la Vie.

Car il est question de mort et de vie dans le Triduum mais il est surtout question de vraie Vie à laquelle tu es appelé.

 

Je ne te connais pas, tu sais, toi qui as la maison blanche aux volets bleus ou toi qui as celle à la si belle glycine mais, quand je rentre des offices, je prie pour toi en passant, c’est ma manière de jouer à la cloche de Pâques :

Pour que tu goûtes ce pressentiment de joie,

Cette Vie qui t’est gratuitement donnée,

Cet Amour qui t’attend tel que tu es et te dit toujours : « viens, aimons-nous ! »

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1533

Fil des commentaires de ce billet