Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Foi de l'alchimiste, foi du prof ?

On peut suivre via Facebook aussi !

http://a406.idata.over-blog.com/0/57/40/62/classe-en-bazar-txt.gif

Ce ne sont que des noms alignés sur le papier.

En réalité, ce n’étaient que des noms alignés sur le papier il y a encore quelques mois…

Car, au long de ceux-ci, ils ont pris l’image d’une figure, l’inflexion d’une voix, les souvenirs de moments partagés ensemble joyeux comme pénibles : l’épaisseur d’une vie.

 

Les bilans d’année ont été faits : les progrès, les inquiétudes, les joies, les craintes. Des mots pour dire ce qui fut et pour conseiller, faiblement mais au mieux possible pour ce qui sera.

Et pourtant ils sont encore tous rassemblés sur ce papier.

 

Constitution des classes : exercice d’orfèvre.

Il faut chercher les bons ingrédients pour qu’à peine une année touchant à son but, la potion de l’an prochain soit réussie.

La potion ne sera pas franchement translucide, elle est souvent troublée, et elle ne doit être ni inodore, ni incolore, ni insipide : quel intérêt ?

 

La constitution des classes, c’est une forme d’alchimie de la vie ;

Une recherche d’équilibre, d’associations intéressantes et goûtues, en évitant les trop corsées mais en laissant les accords réussis se prolonger.

 

Quand l’année peut sembler s’essouffler à force de tirer en longueur, l’événement donne déjà envie de la suite : de découvrir le résultat comme de rencontrer ceux qui ne sont encore que de simples noms sur ces listes.

 

Rien n’est déjà gagné, rien n’est déjà perdu : c’est l’ouverture à l’imprévisible de la vie.... en quelque sorte un acte de foi du prof !

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1664

Fil des commentaires de ce billet