Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Si ton coeur te condamne

 

Le pharisien de l'évangile qui se dit en lui-même face à la pécheresse qui baigne de larmes, de parfums et de baisers les pieds du Christ : "non mais franchement Jésus, si tu étais vraiment Dieu, tu saurais quelle est cette pécheresse qui t'approche ! Ne la laisse pas faire, Tu vaux mieux que ça Seigneur !", c'est bien souvent moi. 

Moi vis-à-vis des autres ?
Peut-être. 
Moi vis-à-vis de moi-même ?
Sûrement. 

Le regarder et se trouver pécheresse. 
S'approcher et se trouver indigne
Pleurer à Ses pieds, parfois, sans oser Le regarder yeux dans D'yeux.

C'est, qu'à la brûlure de Son amour,  
Parfois, le coeur-à-coeur fait peur tant on sait que notre petit coeur ne sera pas à la hauteur du Sien...

L'Evangile du jour, c'est justement nous rappeler que cette pensée, c'est bip-bip-wrong-way !
C'est justement nous rappeler non notre coeur mais Son coeur à Lui, tendre, miséricordieux, infiniment ouvert,
C'est justement nous rappeler cette si belle et juste phrase de saint Jean "si ton coeur te condamne, Dieu est plus grand que ton coeur". 

Parce qu'Il sait bien tout ce qui habite notre coeur : ce qui l'habite de grand et de beau, et ce qui l'habite de petit et de misérable, 
Parce qu'Il n'attend qu'un plongeon de notre part dans l'océan infini de Sa miséricorde : qui sait si nos larmes ne sont pas déjà comme les premières gouttes de celle-ci qui veut simplement déborder et habiter entièrement nos coeurs  ? 

 

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/s851x315/13239139_1337437636271836_7645380535198199267_n.jpg?oh=733a39efd22f06c800a7a89a1df03652&oe=57C691AE

 

Commentaires

1. Le lundi, juin 13 2016, 05:42 par Jibasse

"Seigneur, je ne suis pas digne de Te recevoir, MAIS ..."

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1745

Fil des commentaires de ce billet