Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Âmes et corps huileux

 

« Les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. »

 

https://static.lexpress.fr/medias_11123/w_640,c_fill,g_north/huile-de-macadamia-huile-d-avocat-huile-d-olive-huile-de-cacahuete_5695383.jpg

 

Et toi ? Et moi ?

Alors bien sûr, on peut se préparer au mieux, chercher à être de vrais bons et profonds chrétiens, cohérents à plus de 100 %... mais est-ce seulement suffisant ?

Serons-nous un jour suffisamment prêts pour rencontrer le Seigneur ?

Enfin, sérieusement, comment être un jour prêts à faire face à l’Amour ? A la force de nos poignets, jamais, c’est perdu d’avance.

 

Pourtant, si cette huile est celle de mon baptême et de ma confirmation, elle est déjà là, déjà présente, déjà donnée.

Mais sais-je l’entretenir ?

Paradoxe : en m’en servant, en l’entretenant, elle ne diminue pas ;

En l’oubliant, son niveau se réduit, devient ténu comme peau de chagrin.

Et puis, il y a tous ces mélanges que l’on fait, toutes les fois où l’on veut la mêler à ce qui n’est pas l’amour, « en pensée, en parole, par action et par omission » : elle devient trouble, de mauvaise qualité, peu apte à garder une lampe allumée. Elle semble disparaître dans les bas-fonds ténébreux de notre humanité où nous n’aimons pas trop mettre le nez.

 

Mais le Christ nous a dit : « Vous êtes la lumière du monde », pourtant, malgré tout, malgré nous, même.

Comme une confiance absolue en l’huile reçue qui, même ténue, peut d’un coup rehausser son niveau.

 

Peut-être alors le niveau de notre huile dépend-il seulement de la qualité de notre main tendue vers le Seigneur : moi, Seigneur, je ne peux rien, mais, Toi, Tu peux tout.

Si Tu veux que cela éclaire autour de moi, fais-moi vivre pleinement de la grâce de mon baptême,  

Fais que cette onction reçue par pure grâce un jour continue sans cesse de s’enflammer vers Toi, pour toujours.

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1848

Fil des commentaires de ce billet