Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Inspiration du Talent

On peut suivre via Facebook aussi !

https://medias.podcastics.com/podcastics/episodes/1505/artwork/linspiration-du-talent-inspi.jpg.48fb34b03a40205fc65c95f8ff1d95c0.jpg

En lien avec l'évangile de ce dimanche notamment, le 3ème épisode autour de l'inspiration et du Talent : c'est par là https://www.podcastics.com/episode/40988/link/ >> 

 

 

            « Je vais y aller au talent ! » s’exclame souvent celui qui n’a pas préparé ce qu’il avait à faire… comptant certainement sur un malentendu puisque nous savons tous que « sur un malentendu, ça peut marcher ». En l’occurrence, c’est plutôt surtout sur l’improvisation du moment, voire sur l’inspiration que compte celui qui y va « au talent ». Inspiration quelque peu magique… ou inspiration divine ? 

 

            Le croyant sait qu’il peut toujours compter sur l’Esprit Saint et sur son don de conseil mais il n’empêche que cela n’a rien de magique… et que le Seigneur compte bien sur les talents qu’Il nous confie. Pour une fois que je peux utiliser mes longues heures d’étude de lexicologie de l’ancien français, sachez que le mot « talent » en français vient justement du grec talentos – en étant passé par le latin – qui signifie cette fameuse monnaie grecque bien lourde. En résumé, le talent pèse son poids ! 

 

            Mais quel est ce talent déposé au plus profond de nous par le Seigneur, don gratuit qu’Il nous fait ? Peut-être que j’extrapole mais St Augustin dit dans une formule magnifique dont il a le secret : « mon poids, c’est mon amour ». Ce talent qui nous donne consistance devient alors notre aptitude à aimer : c’est elle aussi, je crois, qui nous humanise chaque jour davantage. 

 

            Je n’aime pas trop, moi, « y aller au talent » quand j’ai quelque chose d’important à faire. Ayant tendance à anticiper, je crois que j’oublie trop souvent ce talent-là qui m’est donné, mon aptitude à aimer : que je l’enterre trop souvent derrière mes faiblesses, que je le planque subrepticement dans mes replis sur moi-même et que, parfois, je le renie carrément dans mes inimités. Pourtant ce talent-là, il est tout plein d’inspiration divine et il n’est pas magique : il est simplement chemin de conversion au quotidien, et chemin de vie ! 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/2050

Fil des commentaires de ce billet