Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un bout d’an neuf

On peut suivre via Facebook aussi !

 

La nouvelle année liturgique pour les catholiques fin novembre – début décembre, l’année civile pour tous début janvier – n’en déplaise à quelques fâcheux – et, au milieu de tout cela, une semaine qui se fait discrète en janvier : la première semaine du temps ordinaire. 

 

Pourtant, n’y a-t-il pas aussi quelque chose de neuf qui s’ouvre, quand, après les festivités de Noël, on voit s’ouvrir pour notre bréviaire ou pour suivre la messe « 1ère semaine du temps ordinaire » ? L’Avent nous préparait à la fête, le temps de Noël nous permettait de décliner joyeusement le mystère de la Nativité et nous en sommes là : au temps ordinaire. 

 

Temps donné pour vivre en chrétiens, sans trompette ni tambours, dans les creux et les bosses, dans les moments où l’on s’enlise comme dans les moments qui nous réjouissent le plus profondément. Le jeu de mots sur le fait d’en profiter pour transformer l’ordinaire en extraordinaire est courant et vrai mais suffit-il pour tout dire de la réalité du « temps ordinaire » ? Je n’en suis pas certaine. La réalité, c’est bien celle de l’ordinaire et elle n’est pas moindre : il s’agit au contraire du cœur de notre vie chrétienne qui ne se résume pas aux temps festifs mais s’inscrit tant bien que mal dans ce qui nous est donné de vivre au quotidien. L’enjeu sera de savoir discerner et accueillir les grâces qui ne manqueront pas mais qui, parfois, se feront ténues ou sembleront cachées au regard de notre cœur parce qu’on n’avance pas sur le chemin de l’ordinaire sans se salir, sans risquer même de se blesser. Mais, comme chrétiens, nous savons que Dieu ne cessera jamais d’y venir à notre rencontre : bon chemin en ce temps ordinaire made in 2022 à chacun d’entre vous ! 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/2149

Fil des commentaires de ce billet