Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - François

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, juin 7 2013

Enseignants, le pape nous parle !


Aujourd'hui, le pape a reçu des élèves, enseignants et familles d'instituts jésuites italiens et libanais. Voici, prises dans le Vatican Information Service du jour ses paroles concernant les enseignants, belles et fortes ! 

"Et ne vous découragez jamais face aux enjeux de l'école. Eduquer n'est pas un métier mais une attitude et un mode d'être. Pour enseigner il faut sortir de soi et être au milieu des jeunes qu'on accompagne au long de leur croissance. 

Enseignez donc et voyez en cela la beauté et la bonté de la création et de l'homme qui sont marqués du sceau du Créateur. 

Mais soyez surtout des témoins de ce que vous transmettez, des connaissances et des valeurs, accompagnées d'une cohérence de vie personnelle. Sans celle ci il est impossible d'éduquer... 

L'école doit être un catalyseur et un lieu de convergence pour former et aider les jeunes à devenir adultes, des adultes simples, compétents et honnêtes qui sachent aimer et répondre aux attentes de Dieu dans la société comme dans le travail. 

Trouvez aussi de nouvelles formes d'éducation en fonction des lieux, des temps et des personnes. Le Seigneur sera toujours à vos côtés, vous relèvera des échecs et vous poussera à grandir et à agir avec magnanimité". 

Au boulot !
"Dieu, viens à mon aide" !
:-) 


lundi, mai 13 2013

Un point, c’est pas tout ! J’t’en pose des questions ?

 

Les réactions de la presse à l’attitude du pape François en faveur de la vie, forcément, ça fait sourire…

 

 

Cette vision-là des choses encore plus, forcément…

 

Ca fait sourire parce que… ce n’est pas surprenant !

 

Ce qui finit par l’être plus, c’est cette manière un peu trop fréquente dans la presse d’y voir un refus d’« avancée » sur le plan des mœurs.

Alors que cette attitude, elle pourrait peut-être, si ce n’est pas un gros mot,  

  questionner ?

 

Lire la suite...

samedi, mars 16 2013

Conclave monastique

 

 

 

J’avais fixé les dates de ma retraite bien avant de savoir qu’il y aurait un conclave à cette période.

Mais, après tout, profiter de cinq jours pleins chez les bénédictins pour prier pour l’Église, pourquoi pas : au contraire, c’était finalement peut-être la manière la plus profonde de m’associer à ce conclave.

 

Prière d’intercession pour les cardinaux lors des offices ;

Messe votive au Saint Esprit le mardi midi pour l’entrée en conclave ;

Un peu à l’écart du monde, nous en vivions finalement au plein diapason.

 

Lire la suite...

page 2 de 2 -