Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Santé et bien-être

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, janvier 19 2009

Au passage...

 
Depuis la BNF, je me rends compte que celle que je croyais être une amie publie mes délires écrits pourtant dans le seul but de lui remonter le moral...
Snif, ici :
 
Signé : la mère-grand très très vieille
 
P.S. Maggy : "Il" a répondu finalement ?
 

samedi, mai 26 2007

Bas les masques !

 
               Ce n'est pas un scoop pour la majorité de mes lecteurs : je suis fille de dentistes. Alors, j'ai parfois droit, quand cela ne viole pas le secret médical, à quelques anecdotes cocasses. Pour une fois, la dernière qu'il m'a été donné d'entendre ne provenait pas d'une histoire avec un patient mais était due...  au ministère de la santé ! Alors, je vous la partage : malgré son caractère parfaitement incongru, n'oubliez pas qu'elle est VERIDIQUE !
 
 
               Ma mère rentre l'autre soir, fatiguée, comme à son habitude. Mais ce qui changeait, c'était l'amusement avec lequel elle s'empressa de me narrer l'anecdote suivante : "Tu sais, ces derniers temps, le ministère nous informe beaucoup sur la grippe aviaire. Eh bien, figure-toi qu'aujourd'hui, c'est carrément un colis que j'ai reçu ! Il contenait un kit avec des infos sur la conduite à tenir en cas d'épidémie. Il contenait en outre des lunettes de protection, des masques pour nous, praticiens mais aussi... des masques à distribuer aux patients quand ils arrivent. Mais comment je fais, moi, pour travailler, si mon patient porte un masque ?"
 
Ou quand le ministère ne sait pas faire la différence entre les besoins des médecins et ceux des dentistes !
 

lundi, août 29 2005

Catéchèse Mgr Daucourt 19 Août

Catéchèse Mgr Daucourt
"Vivre dans le monde en véritables adorateurs"
 
Adorer, c’est une attitude permanente.
 
Puisqu’à leur suite, nous allons rencontrer Jésus, il nous faudra repartir avec tout ce qu’on a reçu. Et donc être des adorateurs dans la vie quotidienne et pas seulement lors de l’adoration. Ca ne veut pas dire tout le temps prier mais se comporter dans notre vie en adorateurs. Car nous sommes tous appelés à être "sel de la terre et lumière du monde" et pas seulement à l’église. Cette lumière ne peut pas être cachée ! Ce témoignage d’adoration est donc public et pas par des signes ou une pancarte "Jésus".
 
Il y a donc des moments pour nous ressourcer avec l’adoration "condensée" mais pas que cela car nous devons repartir. Et c’est dans notre vie quotidienne que nous devons être des adorateurs. Il faut être des adorateurs dans l’Esprit et la vérité. C’est dans cet Esprit que nous devons être adorateurs car c’est l’Esprit de Dieu qui nous saisit. Le prêtre et l’ évêque ne sont que des instruments : c’est l’Esprit qui agit et qui modifie.
 
Nous prions et adorons le Père dans l’Esprit qu’il nous donne et en vérité. Nous devons avoir des relations très fraternelles avec nos frères croyant en un Dieu unique mais dans la prière nous adorons la trinité, contrairement aux religiosn non-chrétiennes. C’est dur de trouver un juste équilibre entre le rejet et le "toute les religions se valent". Nous allons vers les autres dans la fidélité à notre foi.
 
"Nous étions ensemble pour prier
mais nous n’avons pas prié ensemble"  (Jean-Paul II)
 
A Assise, ils ont jeûné ensemble mais aps prier. Attention cependant c’est possible avec nos frères d’autres religions chrétiennes. Avec des musulmans ou des juifs, ce n’est pas possible si on souhiate garder la fidélité à sa foi. Cependant, leut prière peut tout à fait atteindre Dieu, et peut-être mieux que la nôtre même !
 
Jésus n’est pas venu fonder une nouvelle religion : il est venu restaurer la communion avec Dieu le père. L’Eglise n’existe pas pour elle-même mais pour être une véritable adoratrice.
 
"L’essentiel, c’est d’avancer en trébuchant mais d’avancer"
 
Dieu m’aime tellement qu’il me choisit aujourd’hui pour être un adorateur malgré nos faiblesses et nos erreurs. Toujours avancer en avant !!!
 
Un grand modèle, c’est la Vierge Marie.
"Ecce" –> voici, me voici
"Fiat" –> que soit faite <-> que tout se fasse selon ta parole
"Magnificat" –> son chant d’action de grâce, d’adoration.
 
Ecce et Fiat, ça conduit à la joie et donc au magnificat !

page 2 de 2 -