Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

D'un même Souffle

http://www.paroissedegazeran-catholique-yvelines.cef.fr/images/2010/bapt27.jpg

 

J'y pense souvent quand je prie l'office avec quelqu'un, 

Ou même quand on prie à plusieurs seulement cette prière toute seule, sans aucun autre cadre liturgique, celle-là qui nous fut enseignée par le Christ lui-même :

« Notre Père »... 

Oh, trop souvent, je ne prête pas assez attention au sens de ces mots, si forts,

Trop souvent, je m’y habitue,

Mais, souvent, j’aime remarquer comme je les prie ces mots d’un même élan avec ceux qui m’entourent, au même rythme, pauses et reprises.

 

Quand c’est dans une assemblée – il suffit d’une petite dizaine de personnes pour que cette observation se confirme –, j’aime aussi cette voix qui dissone, qui dit la prière plus vite ou plus lentement que les autres : elle nous rappelle que la prière n’est pas juste une récitation,

Que le Notre Père n’est pas une fable que nous réciterions mains derrière le dos au tableau,

Que le Notre Père, c’est pleinement avec ce « nous » qui t’inclut, qui m’inclut, dès les premiers mots.

 

Mais je remarque aussi et encore ce même rythme, surtout quand on prie à quelques-uns :

Ce n’est pas l’unisson de voix, chacune conserve son timbre propre, non, mais c’est l’unisson de la respiration, des souffles et j’aime me dire que ce n’est pas anodin ;

J’aime me dire qu’il faut bien un même Souffle pour oser prier le Notre Père,

Le Sien.

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1687

Fil des commentaires de ce billet