Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Liturgie

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, avril 4 2020

Semaine Sainte de denuément

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/p320x320/92157607_1725387430937719_2656536662414196736_o.jpg?_nc_cat=111&_nc_sid=8024bb&_nc_ohc=WhTdi16Ogf4AX9NtFCU&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&_nc_tp=6&oh=6fd536be3f66ef03b895c5d6f6403f7f&oe=5EADACE8

Si les circonstances mondiales font que tout est différent, il faut bien dire que liturgiquement, tout semble également l’être et qu’il est bien étrange d’entrer ainsi dans la Semaine Sainte. 

 

            Ayant grandi en servant la messe durant de nombreuses années, j’ai acquis une sensibilité forte à la liturgie de cette Semaine que j’aime entre toutes : les jours et les célébrations qui se succèdent ont eu pour moi une réelle valeur pédagogique ajoutée au spirituel. Et que dire de cette nuit d’ivresse liturgique qu’est la Vigile Pascale, où chaque temps se laisse savourer pour entrer par tous nos sens dans la joie de la Résurrection ? 

 

Et là, cette année, ce sera une Semaine Sainte dépouillée de tous nos oripeaux, même chargés de sens et de foi ; 

Ce sera une Semaine Sainte où le faste n’aura pas d’éclat extérieur mais devra revêtir le plus profond de nos cœurs ; 

Ce sera une Semaine Sainte pauvre en apparence, dont les célébrations se réduiront à l’essentiel, simplement ; 

Essentiel auquel nous aurons à nous attacher de manière plus rugueuse mais pourtant bien vraie.

Comme un appel à entrer dans l’Essentiel d’un Mystère qui se vit, 

Comme un appel à entrer dans le Mystère d’un Dieu qui se donne pour nous donner la Vie. 

 

Belle entrée dans la Semaine Sainte à chacun, vers Pâques ! 

Du Carême imaginaire au carême réel, vers la Semaine Sainte

http://www.savigny-viry-catholique.fr/wp-content/uploads/2017/03/careme27.gif

 

            Je vois encore tous ces chrétiens, le mercredi des Cendres, sur les starting-blocks, prêts à prendre le départ du Carême. Certains avec des grands objectifs, d’autres avec des plus modestes mais tous disposés à saisir ce temps opportun pour se rapprocher, un peu mieux, du Seigneur, même au sein des cahots de la vie. 

 

Comme chaque année, le temps vient éprouver les décisions du premier jour mais, ce qui compte, c’est de vivre tout de même cette fidélité, non pas tant dans une rigidité à faire mal, mais bien dans celle de ce mouvement de conversion qui nous pousse à avancer, chaque jour un peu mieux. 

 

            Et puis est venu ce drame de notre humanité : une pandémie mondiale. De l’incertitude, de l’angoisse suivies d’un confinement, et tout s’est trouvé brouillé soudain : plus les mêmes repères du quotidien. Comment poursuivre le Carême dans ces conditions ? 

 

            Il y a ce malade, professionnel habituellement suractif, qui s’est retrouvé à vivre un Carême qu’il n’avait pas choisi, souffrant, alité : ne pouvant plus être actif, même guéri, simplement malade confiné, devant consentir à cette forme de passivité. 

            Il y a cette famille vivant dans un espace trop resserré, devant se découvrir autrement, inventer une manière d’être ensemble tout en cherchant un semblant d’intimité, en apprenant à se dire encore plus « pardon ». 

            Il y a cette famille débordée par le télétravail, l’école des enfants… plus un moment à soi. La prière devient comme un instant dérobé aux flots tempétueux du quotidien. 

            Il y a ces familles éprouvées par l’hospitalisation ou le décès d’un proche, qui souffrent de ne pouvoir l’accompagner, qui vivent l’angoisse et la souffrance, sans avoir le réconfort de la partager autrement que par des écrans, et encore.

            Il y a ces personnes âgées isolées qui crèvent de leur solitude, sans personne pour les serrer dans leurs bras, pour leur dire combien ils sont précieux et aimés, malgré leur grand âge. 

            Il y a chacun de nous, vivant tant bien que mal ce temps, même dans une recherche de garder le rythme le plus ordinaire qui soit… mais cela ne saurait faire illusion. Tout a changé. 

 

Tous, nous avons vécu un carême différent et il est sans doute temps de mesurer l’écart entre notre carême décidé et résolu, devenu imaginaire, et notre carême accueilli et consenti devenu le réel, celui  du quotidien. 

Il n’est pas certain que cela soit au détriment de notre relation à Dieu, bien au contraire : sans doute celle-ci s’ajuste-t-elle différemment, au gré de jours que nous n’avons pas choisi de vivre. 

 

Mais tous, nous allons désormais entrer dans la belle et grande Semaine Sainte avec tout cela : pour exposer toute notre vie, ce qui la constitue de grand et de misères à l’amour sans limite de notre Seigneur. 

 

dimanche, mars 8 2020

Up and down de la transfiguration

http://3.bp.blogspot.com/-pyHv6Yck_vk/URhbGWuTE0I/AAAAAAAAAt8/ig5blC4gbYQ/s1600/transfiguration.jpg

 

« Écoutez-le ! » 

Trop souvent, Seigneur, 

Je ne suis pas assez à l’écoute de Ta Parole, 

Ou tout au moins, est-ce que j’ai envie, 

Toujours, de venir à Ta parole comme une source ? 

De lire et d’écouter Ta Parole comme un lieu où, vraiment, Te rencontrer ? 

 

« Il est bon que nous soyons ici ! » 

Trop souvent, Seigneur, 

Quand je suis avec Toi et que ça fait des papillons dans mon cœur – entendons-nous bien, c’est loin d’être toujours le cas – 

Bref, quand je prie avec bonheur, avec amour ou même simplement dans une aride mais, je le crois, féconde fidélité, 

J’ai envie de demeurer là, 

Dans ma bulle, loin des tracas du monde. 

 

« En descendant de la montagne », 

Trop souvent, Seigneur, 

Je ne suis pas assez prompte à témoigner de Toi, 

Ou peut-être bien rêvassant de cet ailleurs où Tu te trouverais, plus, mieux, pleinement ? 

Dans un ailleurs de hauteur où Tu surplomberais nos misères, 

Alors que c’est aussi dans la plaine que je peux Te rencontrer, 

Alors que c’est vers la plaine que Tu marches avec moi, 

Alors que c’est vers toutes les misères, tous les drames du monde que Tu te trouves et que Tu veux marcher, aussi, à travers moi. 

 

Tout le mouvement de notre vie chrétienne est dans ce va-et-vient permanent entre la montée de la montagne vers la Rencontre et la descente de celle-ci, aussi vers la Rencontre sous une autre modalité. 

Car Tu es présent, je le crois, aux sommets lumineux, 

Comme dans les vallées parfois moins éclairées quand surgit un nuage, 

Comme dans tous ces creux de nos vies qui sont parfois des gouffres sombres et noirs où, souvent, nous osons moins rapidement descendre ; 

Seigneur, donne-moi de savoir vivre toujours selon cette double dynamique : vers Toi, pour me ressourcer ; vers mes frères pour témoigner de Toi, avec mes frères pour vivre de Toi ; 

Cette simple dynamique du chrétien qui marche vers la Rencontre où le pousse l’Esprit. 

 

Evangile du jour

dimanche, janvier 5 2020

Epiphanie 2020

https://nominis.cef.fr/images/gallerie/epiphaniehyeres.jpg

Epiphanie... Je me dis que, souvent, nous venons à Lui non avec un cadeau mais bien les mains encombrées de tout plein de choses dont nous ne savons nous défaire, sans avoir la simplicité de venir ou directement les mains vides pour Le recevoir, ou plus certainement, d'offrir ce que portent nos mains de varié pour les libérer en allant vers Lui. 

Car ce qui nous encombre peut également être cadeau et moyen tout spécial de Le rencontrer : dans l'or de nos moments lumineux, dans l'encens des moments parfumés de la prière et, enfin, aussi, dans la myrrhe de toutes nos morts. Alors, "prends Seigneur et reçois" pour que, dans nos vies, nous sachions voir Tes épiphanies ! 

 

jeudi, mai 30 2019

Ascension ou le Kairos qui débloque

 

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxMTEhUTExMWFhUWGB0bGRcYGRsdHRsfHhoaHh4bHRogHSggHx8lHh8gITEhJSkrLi4uHR81ODMsNygtLisBCgoKDg0OGxAQGzUmICYrLS01LS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLTUtLTUtMC0tLS8tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLf/AABEIALcBEwMBIgACEQEDEQH/xAAbAAACAgMBAAAAAAAAAAAAAAAEBQMGAAECB//EAD4QAAIBAgUCBAQDBgUEAwEBAAECEQMhAAQSMUEFURMiYXEGMoGRQqGxI1JiweHwFHKC0fEVM5KyB2Oiwhb/xAAZAQADAQEBAAAAAAAAAAAAAAABAgMEAAX/xAAvEQACAgEDAgQEBgMBAAAAAAAAAQIRAxIhMQRBEyJRYTJxofAjUoGRscEUM9FC/9oADAMBAAIRAxEAPwDxKo8nBvSn0yT2wAwwb05JBttzgMZcm3JJJxiTsP0xN4c7YY5XpwAOojUbCDMGJK9gxtBvzzgBEdQYHYYYvTxBVp4KOaI8gPOP7/u+GNSmQdowvyRhp7YaB5ucBgRFoxyUxMzgcjHOv0JwAg1SlgKql8NSD2GNLkS5gG/px6k4KOZmWewXsMSRgzLdLGy+IT/l3jeLjb1xK3R3uQAR6b/bC6ku4yhJ9hZHqPoJxE9P0P1th2vSHKyskxMREHtfBSdCkjTJ2MHc7SDEYV5IjrDNlTq5XmQPS+JKKQI/MY9CboAIGhBMyRAiO3r9cIsz8OkapDahERYR7YCzJjPp5IroW+NFcHZnprppO8xYTN+Pf74EqIQYMg9iMUTT4IuLXIPUXA7LJ74MYYHR4OGEJ9MCCL/39sQlCMMKGWaoQTESBvE+izucb6hTAKldiJECBG0AbyOZ5wBhWx74zbbE7piFqeOOML4ynnGT5SfUbg/Q2xC+J8ukCTv+mCBjr/FJpGsFGAvFwT6Dj2tjdJw3ykN+R/8AHf7ThPm8yWgdrnEYfHHFgsffkH+5xnhn+7/1wqo55xzqHZr/AGO4+mGVLNIAC5ZC3HzW7nYgel8dZxtSwuDHqDH6YtPSP/kDP0Nq2tf3Xv8ArivoocEodcbwLx3HNvUDEUA3Bn+/TB2Db4PT6X/zIwA1ZUFuSGgYzHl+k/3/AEON4636g29CtVUwR02ppB9cTNQn+5wblenMkOoaxiYBAPYi5+sYVsKW4TQohILANJiN4MTpjubXvGNdQzf4AxsIN5n0PBINtWN1iQlqcC9zeJ+YLfa38sYOnHy3EGLi++Fckh1CT7C6PQ45NGcPaPRTqIeRaVPBvhlkvh6VIKGZMOAfpvbCPNFFY9PNlOp5MTaSTwP7nBNLIO0wu288ffF2fpKJDOyUykH5gDYXNjbY/niZMvSUk+YmIIVCJ35JAJt+WE8ZvhDf46XxMpI6awXUYiSLDt9MMaHRB4gUkspnzbDadt4xb6dFLxREXMs1pkAzAI9d5xN/iNJghe/yE2EX1SRtxhXkk+AqOJclfyXw9JYeHO2k3PMHfDKp0TTTpoTo2lrCb2+xxP8A9SZjpLAHtIt83Cx6m0xAxDmsyFWWYF1lfKQdW9g282m2O0ybo7xoJbIa1ul0dOsDzLJ1Cb2Mi24jAtSiKWo1FhWFySLkaoggk8bxsRxONdJqU6qmrrbyAaFJMEx2ncRteN/YCpmszUcnwv2UwpJBFid1mYMQT+Y2x2gR55VSO/HE7KPpqgW9fe8RtjdPMGDuIggnSByx2ji1zxgSnlDUmapRVJOoKbmwFpsIG/Fu+CqA1RTYqwYT+KTIkXUGJ7W3waiI5ybZlN6j/wDa0t5dVyeI51XN9vvjpc2yhbgk2vMRHqZuPX9cQrlkVioCoY21qLi0QSd97x2x3SyNMMtT9oTPmQmNYmfL6x2J5x2zDckT1KFOoI+Ug2j6+k7j+uFWe6NIJUa5FpM+s++Dc1mdLEpTbRqF+V9+ZH04viSnmHN1ItYmLzvHJO/rucDS0rQ6yp7SRUK3RYWfMrHiJHt3wM3Q6mqGUGCBIIvzAibx3FseiU6yvYpP2/4/TEK5JJ1JBYalBG4mQZG/e/BwY5JLkLxwkvKyi08yq09QEDaBaSf3edSj8XP2wvqVCxljJ9cWrqfTPL5qUuTvsQBYAf1nCrNdFhwlNtRI2PeJIDRH6YqskWSlikhO1PELpgypRZTcEfmMRuBhybF+iTguCokwZxEagU7Y7eoWAnBFByuONHe4wQaeOSmCdR3lQo1MACVWQD7i57wLxzht0jLpUUu41sSZnjCai4BM7MNJjcTFx9sbpo6OqqxAciCpsRO/97Y44Jr5NxWYUQx0kEEGCDExM74af4tdP7ZSSN2Q3Bvb1E+vfAuZzgUFKew3PJ73/U4X1cySujjBsAxXqK/uv/5L/NcZhV4nrjWFGLovRjrBCkAcEW22w0oZZaYYhtOoeYFp2uYHB74JqFBYkGTAlhE+UlbzMd49OcZSKh9wQbBNMbsAZ42v64ytSNayR7Ihp9PphiBN76YifaYG4x1Ty4A0qqAA7ltt4sB3A+4xFQ6yxYxTcIbCoZKExEDyxBPIiBx2KzqDSq0SwcrqZSQCCQIIi5i577TzgvG4umBZ21aOtLFTpaYt5VAPN/N9NvbkYizmdRJ1sTqP42Y33jmwDRI9LYiyfS3pQWrAiAW3UrAJ0htj5Qw3A37Ymo5CnUIarTLlJlAWYMfNuw2MrFzcle4x1QT9hHOcl7klGlrXxEWKYFx5YMiZIsT8x7bthVT6pLEaSR8oaPIxtawtN9iBcYe0umNp000KLfylgBu0bahBsb3g+mCKeScgKdCqDYKdWkkMBGwm6nbcEc4CyQVgcJMT1aNQ04pBU80fMCEsbkgSD/tgzKmpTUpUUVTcSJAG/mBIib/p9WNDp6qxufxWkDnVuoUiIAg8e+Csr06FBCBie5kgbbm+w39MTedVQyxO7K4Oi0tRcu5q6pGk/LHouqYIj8sF5bIlSISYMyQoAjVYkniAZ0z5vSMMsxVRILsiXG7AWkCbm4/LAub6xRcFaeuo3/1qTHESYHa84HizlwgaIR5ZEciapJICwZBIYm95gafTebg4nPTixJZnY7zIAiWgfvRHrxiXMVCtEM76TabXFoAk7EXGkCbb84S1q+YzU06ZIpbMxAE83O5+/bvh1Cct26RzlGOyVsLc5dXVSTUIkjSZChQLljJO0fUDeMDVnZyzWSlp1GBAHcn94xtxtyZxxS6atJCAJZnVT3IkxI9TBsOBgLM5UtWRDJ8QACJMEnTc32j1G+C1F/CGLa5BMxXYHVTWVax1A9t5Ewf6+wb9DqqaYUQHEl0YTIkxAnzCLSNr7YuFGulFTSFA6afyxcuSdN5AGoze5/TFJ68i0661FWFqLqVeFkwRxa0/ljnG1SCpDOlQZ5NMSpsUgkpYAGB8y2i0Aaja+A3yqmZLKpkeXSDEiwMRYnkDYzjb7DwkdX03afxKJWw+Um44mfS0+Q6klYtrVadUX1kwCZuCCYE8n3w0U2tUewk6Tp9yLI0FXUtSowABCEXkAwA0eg4/5EbMhqoE6WFxby27SI73jjnDXLUoYqbNEm35g6QpExcgxFpx1XqBjcSAfLwQewm/fntA5wFkTe4HjaWwOuadR5wGS0E3nbuZJg9/pvjXgUWJ0+RoI5Meg9fpgdsi5J0OE3APmMAE8EyASBv6bziXKZJmputQgBFJJJI1RbUsi50j0km+C4qrsMcsk6BKvR2Ct4elg3KkHbiJ7HY4VZ7oi+UBTq/EQYuT22+2G+X6ggbQpNhcFpYbSZsLACwJkA/VgM82rSyao5Ck8EyGHpFoPvfHNSiUjOEuTz7NdIcMyga9PIEW+v8AKcAMkGPyOPSquXpuxAJQkXB9Y543Ag3wFnugyqiFIF9gTfiZkYZZq5A8Ce8WUEY78PFgzXw5c6ZUfxXm2w5n74T18rUUTpIUGJAtiqmnwRlCUeQCpTxzTqsJUMQDx7/p9METiBm0nbDk2T06RUarf0wM9yTibxSR6Y14eAcD6DjMT6MbwbOPTv8AC06jh6y+ISPl8xWSd9SiOdo+tsTr09lChVKqJAUsnoATvwoIsI98FZ3qlKkSCBI41UxaCAdDMDB784V534hqx5aQCkyC0AHsLeWf9R39Mefqyz4Rr0wXLDlV4gEKLwqgkDmYsO3G498SnKsDJlpgkE6V3F/LE3G36zip1eq1i13K32W39ecG5fOg99R9z+XJwZQyev7FIxixwUSZXSdwWgWF+033/wB98H06qkxqW97sfb0++ESVZjylwOFCG/aJBn23/WSgVbYgAXK6Yjk6xv8A6TGJShZTSkWincQQJv2v6gc4Gz2eVfLZmAncA9pPa/HviFa7DLh9yVEETckwone9p98KxWZUdkAZ0aCWJuTAmOWJsL2++K9N02t2+EZc+bRsTmvWOxIuPlpmPfdZ+oOBawrgE+IAe7JpB+pF7YP6fUqlQzvH+QADfuZw4eq4WQ7vpIADQg1GNIhV1c7mLHHouKh2RjT1dysdG6PTqh/G1eJbzfMItcm95tBg4ehqdFNYGmkLmBctYQDxxf0wdSyQKMhYC8s3fkn2PbtbFX+KKLO6U6IOgnQNiNUmdja14MWHbGPG/FnvtFGiUVjjaVsBzObqZpzuKKncCY9u5iJOG9GqKdIIEAUT6zffebg3kHf0xDU6P4dKbEUlJIImYueY7nvJwd05lIYgCzNCg2XzEaVX5R9N79sDLPXxwHHHTzyKs07VQSU0hHUkyQSLiTaxlgOPtjirTenVo1lcNqtDEzJESCZgaXkHuPXDvP01RWqNoACnUIHysAD6kaokDufrz0nJJmHpLUKiml1UwHe9iRwP4RsPpjoJ8rhDSkuBknWfFWlUNMlUjWRw0jUIiLREEgk7Taah8R9VOZqhadKblRb8MkLt3Mk7bjtOLh1X4T8SqXSsadOoZqoJu3cCYvvfY4r/AMYdHXLOlelZbalBv5CLj6focUhFN0hJNrc1TyfhlwreZdWwnV5SQTIF7H2ki04B6h01m84nWoBjggyQSdyYgEn9MP8AptJXmqrBgw2nciZIMemnnnEGYpstQwCWgEAREA76ZvGxtzM4gnKLtclHUlTBfhvqXikrWQEjYG3O3v27x6giTqVJqZYeE+ibOINvbcHcn1jbCiq7f9xPmWJiDsPmkMbj79+Biw5XPNWTxaR86waiESrjbUBt7+++2LzjGUddfP2IqUk9N/L3F2UzAcwWD2upifXykdxNrfng+p05TJtsdwTbzcbgeaYBvAxtOn0MxNQaqbQTuAZ7g8XtfthfR6i8FXVn0kgOqEgi8GxEG8yMR8KTf4bKLKltkRmf6SNCQqgKdSlAC3sZ815NvQe2FzZes8IgDLpgCo66RpNthBMLYmYg7Yf0eqD5WA3tMg3I4YA8RAnElShSq/wsZupKnlZI5sdjg6pwfnQUoTT0sruUSpUpO2or4V3KsNQOptY0k3ss2m5txjrLZ9h5FMsIttFhYiIG0bG0m2HWZ6eWiSx3EFoB32gwL2sJsL4S53pihV00vD0ggtc61IghvNAIkXkkkHYRh1KMuQNSjVE//VUMrUUal34I33m3AvN5GNV+nLUkK/e1xzEj7b4hzi5jVpSmzE7gLoMjcuZkGBAggHe9sR5KlVqh2AIemAXDRYgwQVJBkRMesTgaNtSHWV3pe4D1DoKkzAUbWEH/AGnCHMdGcBiBKrEzaJ29MXSjWNgGDTpgcXg2JO0d4Etuedk03ENbvAtPqPqbYKlJHNQkedGnH9cZi/Zvoa1AAGkLaLW5I9DivZ3oRVvLYRuZ+2KLKnyJLDJcbiXTjMbenBi32xmKWiVM9Jo/FQG5TSp2039lJBP1gYKpdfoVWJaihZoBYfPHafmJ9A0Yq9bpD07srAMJBKkSBBJCtBj+N9AvgGvSZYgb3HJI7jYsP4l8vqcJFQ7DNvuXmrQyNT8Hh2/DxBO0AjUeYExucCv8L0ah1Ua4HIVtxJ8oHmux23+mKSM2RyRPbt/tidOqMDOo/UT/AH74bwzvEH+Yy2Yy/wD3aZKz82/bkCfqwHv2Ny1OlVAZlBAggnTNth39MR9G+IZUU6wDobFTeB3XePbHL5V8vUIB/ZHzIfLb+59tsSnjLQydmPK1VSSbvoUFUBAJmb+gA54k9rVyhVqVnCkBRq+VBE8BfU3if9xgqitNSKxqanUTpW/B8p4FrYJ6FktCnMM5A32Jn3FtxbcWO98a8UfDijDkeuTvb7+gyXJVm1CkF1JYyY2+ZEBkAi4gg7X4xBn8jWpBapNxs2rWAYI0sDbaRb8jGJvhysKivVYsHVzCIGjzgA2A3B7bTgvrIWjlag8zhzCgwLtsBbj72xlnJvZmuEVHsEZTq80DUK7ICRuATIK+sER98KOgZynWDf8AcLIwDaiPlb8IIQlgLmLEASIx2uUalknDjQWIMTMDVIWdu/8A5YD+EaZFFv43LeltK7c94OOUIxwtr1Jub8VL2Gue0q5p1CbjUWjShU2u2w22Pra8lfSoU6Re6kOdR4G8kW+aZI/le5eaUiXqHUoJkHcA7b2Jt9u5JJi/6kENM01C09JMniZ8sHsSYPsOcSS22GlJIX9YyHlDRCbhbDUVEBiBPrbe/wBlnT82Trm5JH5227D+WGFXM+KTpkLquRJ1E8ADc+l+cIzlaqudKNcm9oAkiDeAd/8AjFopyWlkVkWmTr03H9fMgKNMzAM6jI4iZ7/kfWcV3qWfilLFmZ5jUSbG1pP7t/8AUcarLWE6tK7ASw2iCLfU4V54Fiu3lWLbW7fSMaMGPSzPOTl8h3kqjUm1USYZVYqdjIgj/NY3wxOaaqFZdTMwIm90YedWJBI5W15IPGFHQqoOo1CNPlWD2AaAOSdzb1wz6O6ksESIaRfzHUQI2+44k3IIwOoxrTrXJXBN3pJ8iIHn1L5i0QtgSTfUQTAJ7gXxvL1hls2LnSQDa0i4Yeo/piSqBOmIYwxBM2/0z72+uIOq04SzAlCCCedy4EExuDF5jiMZsMqnvwy2WNx27FkqZNFmDY+YEahYkX97qbdx9eg9ZlALodFvMjW9dSSL7/KMZ0bMCrSSqY1odO0krFhGF+a6qzZhkosRspgBixE7SCBEkTHB2jCxTxZHEp/timiVqz6TqWm68wxj6+SPvgTK1UY6kJpsttJ29rGwP29JuJcy1ZDrr0yqTArCAwJiNUEgiTFxB98Lc9+yrKYiPmUTceg+5AOxEbHG2GnIjJLVjY/6dUNQEkfK0EbQY5AtsZxNWpNflZiIud733wpXP+FmIF6bKtxtOmQR6Xj/AIjBPVuoODoWxiSYvfYCR6HHk5sMoTpcco9LDNZI+5LU6eu+pl72G8zPoSTcgbe+F1bpBix3sxUAFrAeafMZv+IxIMYiFZt9bX3Ek39+MdU+oOpEP3s15773H0x0XNdyjxJi3M9EUAMhfxL+JJPmUjbTGrULQQItOBqlV2YLTRnZgbKmljG+qbA6bQLn7YsD9RptZ1CT229JG/64YJlab0wabAkCxDHveDcrItY8nFfHX/tEJYGuCrZNWemXRD5D5yZGkT3JOkjSJPoNrnEiubgnX2iZMAEwNN4vcST7DElTKlfKCUDQGAtJ2Jt6zaCI5m+AGymgK1Ko3/2O7AKNiHBBMbhokmG2M4p5ZCXKJL4VJr+UTwSoP2N774zA2YogsSLL+EatMDgaQ0C0WxmDpR2tnqlYgjTNuZFjz2vgN+mUX1A06Z1EMQUHmIgDVIvEAcxHtidc4jjynUBv2tHcWFx9wcdtT/dg37GO97x2/u2MtUxr2FlToOWi9BZJ1EmZm9yZG3A4tEYV1fhXKGwTtsxkRP8Am5g33MzIEYsopm9gTsZn+47c+uOf8HNp3H0/5jnDqUl3FaiefZz4PqKdWXYOInSTDfTi/qe+NdO6lKGjUEwdmBlO5UESLE2xecxnKVNtC6qjgeZV/DP77yAve5nsMJc90ta2uq6qH0wpUEyb28QwD/4j0xpx5JP4ictK4FPWYcM6GE0gKf3pNgqxIAuZO8HFjyzDSqW0gagCJmCsAjtx7YrbUg9Cmo+YL5dtxus+oH5ehxx03qxsTMp5T302ERwR5T9GxtgtcaMbyVLUegU6iOvlQLFrFRoPIiNtjtBscV/qWSOYc+afCI8rWmQPOON5HER64F6UKmZqs+orSSxKkguRssg7CZ+vvjvqXUlSovgiXWQVgkOv4gY+88EYx5MTjNpM1LOnFOhvm0b/AA7hhqhFknkg+Y7emE3wu0URaBrYSeJN/wAv74Lk1xWo1TNmpagBuLSIv6/piu/B6EpVXcrUMbxdV/WDjq/A/U5v8VfIsFdQ6FWPzcmdybX97jFWzdKpTU02XyhvLrB0wQJU88mPQiLjFlytEqIiVi23YGJG07Y1naSN5YB4izfTt397YjB0POOoRZHI1XUOCviRCqPKFW8gH02J9YwrbM07g2MCN/8Aftzi4ZvO00oPbQ2kgQpMki0R3t9sUmjnUezCdt+AAP8AeLY3dJbtmTOlGkDZl1It+pxzlcvNu4YfkuGlfptEAkSI9efr74Eo5jw9MQdbEBeWEqpvEAb3teOJxprTK2RtSjSAD5UOlb67yfrKj6wT7Yb5Lp+YpN4zaACDZpAgRfVECDyfUYFyuXNSslIjytVWCRBKwNX0gG3ecX45jyhXIDMwUoBqO5gGONN+IG0G+MmbPT01sa8eFaVK6YhyuZFQ6SGVlH4o2J3F7iTv67421CXJeQrC1j67zb39u2ElfMinmqyUgF0NNLgArZwvZWhrfzGLQaqugdVI13Aa0bb9zDSBsZE4z5Iaaa4ZWE7tMA+EqhC1qYEMFa/A0k/WL418J5cNmcypbQ51GmDIIDktrX02B98T9CGjOlTpAfcQRZgfLEkb29cD/E9WrRqUXpkzTBKkCZOohlc+0WE/ocUzbyT9UgYNotejY/6vkWam1N6jFUpVJBbeVEEybwZ37jFUzeXqsi1RUFZRYm4YGNjIn6z2xd6OY8dKdZFJNRAGBaFAO/lNjGBMz0ShQDGmDNRSvhzKkcyDso/2A3GJ45NSLSrS1X7lS6PnGY+EwLIRGki69yp7emGuYy4bSxdw4XSShBn94EEGwMffFdeqctmtQuB9ZDCQfzn6Y3nuplF0oSWZpki/f3nFuox6qI9PNJt9grMMlIgSzMe7CPqo8oxPlMlXrGKaMQRYgALtMahCz6MRhz8OdBp00FbNqGc3WkbkSDdwTeex25vsx6j16FZlIUD92PsTsP73xBQSKz6pLZFa/wD8tm3FltezHSVjuOAe4keuBqHw7nqZ1JTZSWjysL+tjdb73HeMMKnxTUkqGkEkiDDCLyO1/acQp8UVSYDlibEaefoov6wffDafYT/KkywZXp9ZqQNVSSD2vIM3j9Vtvc4DOVgmSCOIIJ3ni5vHrt2xEPikyA5M/LMquqYkSSDIj8QH54C6j1JyQQzKoIuf2dp3BemU+5+t8Z5YGnaZSHUXs0Tt06i12RSe5S//AK9sZiSmpIB8Gq38QNIg+shgL+gxvCa5/m+pSsfp9BvQokE1VjzGfDW+kCIg7MeSNvW04Ny7HTqU6hY8+oII7224jvitdF6trgn/ALg37NH4v83c8+vDahmTTzGk3FWAf814Ye+xjumPQz4LWpGHHlp6WWDL5ny+YiRuOd/+PtgDrNRhTOlhSZh80XVdyRNp4vaTiaqwQFh5lCloJueQBcf2PW1cqZ16rki+xLWAUfhJJsGO6j8IIgEmcZccdXJTJPStiSijkBaShAL6qhlv82kAwT3bfe+GVKk0SRrgXlz+kRjeWotYAqnpDH6kki/clcH5vL6KZJcN+v2FsVZKK9Tz2pS0s9IGxlqZ4uZ022Kkj6RvMYUVC1SqFCzUfykD8X8R3AIG523nkmzJWpmjU1bEKwI3UkLcdmv/AM44qPmaNRlp0vHtKVgkkqbwzARPrzb6WjJxdoz6O4ZnVp5TKLSkliLgfjJMmTvE8fTbBHwfll1M7XbSAewJUPb0ggfQ98VllrPUL10YN+BWkD6dzFp7kWw++FMxEgKzltMaIMaVgm5FtKg/WMI+Axncxn8Im9OwuDFhaNQ/3GEXQm8OtWXcEAkDupImN/xAc4edLqssabFHYEGRHmJgyLSCtv7Cv4opmh1AlCAGUwIAJlZb6W3OBDeE4s1P4oMnzPWtI1hJT5SCTM7xP7v0/XDHNqqUVrOV0MFIO5uJAC7zFrcTim5litK8lnafYQbRxA0n2YYLzPUfFy9NWANOigAU8sAZc+w8o7XOBiw65UaeqccUE0L+q9RNV9LBkplvLBAg8ExJkx3idownOQPnKGXW+m1xyRHbt64NWmr0qiBPNTMgTx7+l/tjroFQh3cwSKZgm+7IPveMegoqNRijy7crbYBlKtWqdCA6gJv8qxA1E+lvXBFHKVFEsyNTWZZtUAwRCyl4NyCNMiDecEZKreuF1BtURG4hgsR2833GJ1ya1HQNeno1BOBBCgR3Fx9Dh95E3UeCLo2YiuKmp4CsFc6SwJtIDMoiJsPS2Lpks8mvVThhpmsxGmpKrKswtaARO1xBxUM/SpIPL5T/AAiPzwNl80T5WfywVDAQVkRFhz22OxxmzdHGW97l4dU/0Ium0C70qhgFql5281U8f6sXzLtSoOFBaNJEsCReBcj25jnFS6Y+ik+oiaVUE8zpNNvsYn2wzrPrrVwxllNSASdJgmOe38ud5dSnt6GnpIa9SGurXm6XhwQIJJG0nbYX/TG+v5jSHRJZ3fQp2vc6h7LPuQMKlreHXpUmME6CWG5lv7v/ACwx+JOmLWqojW1VLxuPK0H3nCZEmoWdjtSkgdM9WyhRJXwGspKzoYydLQfqD9PczP5tVCuzszQeRAFjAAgbxxxhdQIpBsrmhrp1BCVAY5lQeAwIkHe3O2EHWWq0SKdUEqJ0NsGFvz2nt7YvjjBvfn+SeVzXHH8GNllrVzqbSoEkgajAOmAO5P2GHx6lllZa4OusiCmpIuum0gH8RMgH09cV7prxNUx8pgfeW/OP+RiyfCiU6aKzr+0qCSTfeSADfTYxxOB1EvRHYsb080LM1nK9dvKGEmJJIv8AxAeZTzePfBWV+HazsWaoDI5LXJ45A95a2LcPOYIIAidht3PGJQghmFxM7T7nePaMYHmkXj08UVqn8KKbllkbgA2HcGbH3kemDKfw9TWSR5u6hYvchkMrtyoHsMMxTufWIE8Xk+m/98Q5qsUGnljpWZuZ77wPmM8Y5SlLax3GK3ogqdGRkiSJ3K+UHf8AASyEj24xJSyWWokuEFOBLH5B7sohbx23x2ubIG4tAgjaJ9vfAXU6JrBSDJQzoJ8rcXB/EOCZvhHBylUmMnS8qFtfrCMxIZ1BMgGm+3fbY7j0IxvEVTOZeTJKmTKw8g8zbfGY0+EvyMTW/wA33+5z1fpNKPEy9XYXGpSfpe4/hMnAFSrW/ZO06Um5H/qZkgEA8kbX3xZMr8P0KA8arDGIAmbgbRyD22gGfSo9Xz7VXLj5Bu31gKnAvzHt66ddbR4MWRuVXyP8r17M1n8PSqpF1AEmTAExIDMQN7Ak4b9PpE/KRoBMMb6id3A7ngmYHG+EHw7liUk2LSd/9A/9n+qDF1ymWsABsPT+eM7pbIKuTC6OWGkSWJP98AYR/E+YCU3gxbSJPJt+X8sOsxU0j8QPuP64qfWMg2cOhagSkhhmIJkkXAuBYbn15vAtLdlJptaY8lJqZomESWLEaVXv+EepAMW233jHoXwv8OvSy8VKjiowJhXYCnIsoAMWNz/crejdLSkWOXjy+VszVg/SmogAb3/XDmm9cT4WYp14ElSBcfwlY598dkcpLyi41CHO4m6llaiq5d3eizXZmLNQqjmTfQdvY/cTpVd6FbxVVmVo8QKJKMYk2mxsZiDbjaz0s0KpYr5KoA8Sk/4gD3H2D3tYjsqboCo2oPXpEdlDQP4SiwPr9sdGa4fIk8TvVEa187SqMtRSDMK+k8/hY87yI/i9LLvjq1HKVVnWpYB4vYHf9cdJnssq6zTfMzZDULQSbW1CB/pXDajlWfJtrhqb0mKajMNBiTJOqbb8XvhorTKyieqLR5pmq7FfO1+CysAoNzMSY3O2JaetMupiVqAkER+8wIvHIn6jBtPoyFaDMrjxfm0m8XMiPQE39bYlqZcLlqcklVqVkAIuJKkHuD5b/wDM36fItdIlmjJw8xX8mWGo/i3gm0SBB+p/LHRzRpFXRFGsXW/mG5k+8G3ONJSCkwPmmfqCAPW0n3x1QqCoUH4lBB+lo/PGuuxC9rCaPVqOpap1q4HmAUXEDykyJHrFuMSdPzOtWZbRCj8z/t98BJkwa2kC+gmO19IH3wfldCJUU2Ja3/iCPzwYrfcEmq2FvUKzuQokg7mRbvYbW/pifo9HUtQcRYc2gx/+cAVKI1F2JAHA/F2X++MMcixUExsBI91M/mT98FbsDSS2MAOuqLlStIzxOgKR2khhb0wSuZK5jWTAYKSe2pFbbfe/9zi7L8H0G0HxKzI4BjUsbbagsgbRefbfFa+KclozTwPKVAFhxSVYA9Le2MObJGapG3Ep4Xq/Ql6LTo1s9QAmooUcEXVmPYWFvp9cOutCq1YKgBqeL5RJiF1Sdvb8sC//AB3lyn+JrmFAGgHYhmggCfp9xgjN5Kt/3keBddOoau5+YbmNrbDEZb6UuxaDtuT7guYpglqVTSZp+aNrMYMnYCJn1HGFZer4bUWptmcuOdJlf9URI2sbXviNqVVXYaajPUPmZgYj/NpVbDYAfU7FvSydZG8lcr+zsqWVTsuofi5429xh5NRVsbkR0smvhyE0UipdixDO4BFhHlUXE84s1OiLLyNvUenvH4f/ABbFZq9VPnStMlShAAGm51CAAN9+9sWHomZWtRpMfwwrDm0A/lEezYL4OQTSkET9zFt7k7R/FtvtEYMyrNJEn6bzH2j+c4mqZbQZ1SByN78kf/0N+ZtAxbSQ34TY7QDwY2jjkfLFts2WNq0PFhT0CDMmDwZ/Wfv9MC52kwamSYB8RQ3YkDTI9lOJ0qPMkWM2t/UfphP17Pl3SmrELSHiv6wwCr9SDI/2wnT25qgZmlBifJZxw81AzVA+lxN9I/CAZEk/+vcziwU80all0BRYK5OoGRNx9PqTuIwl6fWR8y1QASqBtR2+Ugn7nf3wT0eingB2bQ7mzEx8pIgH739vbG3Lj1pyRGGRQqNfMbN4imAFgWs4I+5g4zCZ80smWvJmFZhPowUg/wB7bYzGPw5/l+jLeJH1Da9J64AYxKj/AEqxn8xLe2gcnC7OdE1qAi+Xc+gtA99wfVMWqlmKOgh3UM02BBJ3UWHoBbHC5lF1FEquCSRKlYJknzNAi5PscaNVGPw1IVfDFAOIHCUvzQtP3Zji3VXSlTuYA7/ris5bLuh1IipA/eMxO20G9+YvBvGN9VDsAahBvYD5RzJkmTtvAv3g4m5xKwg0uCQ13zBOiVpneqef8gP/ALER74j6mFRBQVtKkEud9NIXYzuSTbuZbfAi1yCVLmNjBNo9NtjMdscoPEctVdVpAjUWIGoIYRAeZILkDuMKk5S34DOoR25YVl8nUrqCzvSo/gpU2KmOC5F5Pbj88V74nyFTJVaWYy1RxJIYMSwJ3EzuGH3tiy5P4vy5Z1WnUfQpaQoAIEbAkG/qO2F/xb1SlWogRocMrGmxUsLGbKSRbvG+NCe9EGlV2cr1vLZtAalQZfMLyZ0z6Px+RxBUzlJBFfONmf8A6aUDVPDuOP8AMfvgrJfDeXtSqVz4pu6qRYkTHymIHc8cYMyeTytB/wBgni1AbNJKjidZ8i730yfTCvSFKX3/AMIcoruRVqqqVGBWjTAtTWPNU0+ggSdyRMcNKD6KXhj5WFkvPy30fun/AGOxuNUacsXqMGqPvAIUCbKAdh9yT9sd0wS4i8yJ99zPp/fpnlO3aNOOGlblSz3iM9I0QgpFv2YCmJ20tYHgi30nfDXpChsvVpV3WnU8Zj8p8pISDYGIvabgkcyKnS6gypTSCNLhgZMRG3vJN8EZP4lRHeaVN9byA9PWwECwPiKdxO++NEU07I6ov79gatSIYltxOx2PeftH9TgLp3kqMxEnTMDc3Fr/AJ/W2HfVn8Rg4Hhq4WVVQBJEA6TUcidryLRblZ/gXkMLTZZ9o1H0BjzG2wnG5SUlqszuDg3FomfNNrap/wBsaWWRMuwMrpESQGgatjeYmMT5LMg06juAGLxECJCKD7CROIKR89R48RobShJ802MA30pExuBFhw96J0cVErVDHk0uAbjzKDEiJiCJxzmo7s5QctkVnw9bKCvIAG29tvaf7JwdVmmagFMmWgSIHyISSd4mdux2w6zHRNvDemNpKsqESBABY6thwQLbYXHKJlmDHzWvpZGN2EEnVG18Sn1Kryo7wZdz0jpqaaNFQwEIon9+y3+v3xVvjRqaFTq0MHUqCewiYjaxwV07rFU06YWnTYBQFIq01MCBMGrMx6D6TGE/xO71WWo9NVaEEBlaQXII1Ix/ucY2vU2t7bFi+HtKLUaqQ9OowYQQRIULpibxp7kX9DFd6rkmVnzSF4Wp56UsPIdoFpHEnn2wT02u5esuokrp0CZgQbDtHYYPerph2EofK4MgMhkXm9ieeC2FU6kl2G0pqwOpXRFDvVPhOAab+UKe6nywGXsbn7x3S61QDRQSpVPZF3nku2+K9mK1TKVKlBx4lFjqCPsQdiLWO0mOJ5GJqfV9FFqlJFQ6tKljraRB8vlBECPMxPaMVliUuQqRnWst4rNUehUokW1AalsAIcC6niQDaJBxD0R2yzgVB+yqxDi6zwdQtcG43ubXwJkf8TVqajmKokai2pr6iRYAgAGPrhply1NmpVgGR/nIEBhMeIBsrg2YADcMLqcGnFbA5Lf4SuymSraSA3aOCeREf1GB6yi6MAQQZj5WBBkj85H1/eGFOTzjZdhRqGRM0nPPZGt80WnY/o1p5RiGKGwbVp2seV7EEEW7c4CrlBPN8zXrZOs9JXYAG0HcGCD9t/XBlHNHMioA4WrU0hg34tOyjkfnsdsHfGHT/E0VADM6W/Ufof5WxVlokkgTqF7/AIlHf++MWVc9xGvUe0KlVS1GNDvGtiLxwB35i4G9zhh1emKppZdNLOLQtwgHBPLE+diBYD7h5PNLXUUMx/oq8qTwx5X3+vdZ8nVbJu1P/Dt4qiCQ7EEcEaVkqd/64vCS4RlyxadvuWrJdEK01VczUAAiA+kf+MWxmEdPI5qqPE8RV1fhhrfZT+vvfGYVxd8nKSr4S5UKZEAeW3aP/wA8GDG+N1BfWeO4PIP8427D0hN/1CsIDNSG+4kECdUHUJMW0ke1r4lOcqiQPDqOACQFssiAdReJvEcme0jydDPQ29RpSEHfuDMXP3jbt/TAXVsyulqYmbRG3BP5ev2xn+Ic3hCQYIKlSD2aak23k8HsRgVs03mYUkKrYt5vrCyZ08x62OAosNAVKnJEGTNz/t6zxfcYkCPSAhjsYBVBA9mpliD7/pgtHIhxTTbUGDtYfLI8th9eccNmNZhadRuYDb+1pYeo9rYom0xHBMDyngmuV0hXamysFBCPJVrGYEg7TuCMNXySydYFxfyo07i/kk7D3nCcHTXpsUZFB5aBsQYAs0EyDFvph2vUKUwS+37p9DNibbcffbHSk72Ejj7Ndzk5BJEguf3v97gWgQDfncTicINrWHJ4vee1sRUs9Tv+045DLG4tIE73ImPTiYZukbeJTMH94Dm+++JuyijRH4MxBge28R7YlWiNQmR6SGH9Pfm2JQqmZAM3/Mc7bfz+vK0pvEDczx+freP6jjjzPPZKp4tVafmCMbi2xMe5A/vfAuVyrs6O2ooCe5EgSQBYjuY23xZs+FXOZkTHmnsIjcSN72PthFlmJUKrGAxMH2BA+pkb8nvjUpNqjPCEVNN+/wBGFZ+kCQCZGkG5tOo2JFyTydpM7GcWL4myrUfAOsBVLAsBESqEE738xAm33EVupnCrqzAFU0wIAsCPKvABmLcAXxYfifrdOrQRg6l2ZDpkxEODKz/lBHpjtEkqZqlOLmpFcytQM7mCsSP8g1EmT+8OOCT7YuHw9llqq3iCPOihfXRU8sdoIlTzqxRKOYKliNJJuZ53JBvBBNyD2XD7pHWnphhoBViCSCQQQKgmTMzMXji5w003K+1f0JFpQrvf9nOZypRih1KykrYiYX5nDRJJt5TxbmcCeMGYy7XvCsRttpM2faRFzjfUuoEk61kt5oDCIE6RxMHneR9MA0Kw/ECSRNwCGjYOI2282/64nokaIygT1swVf/vVJET52AvuNM8bGJgzjaeKykGqHkSYrf6hMtuDeO+FlUE/NJ1G8yTvcTP+2HPU+hLRakFdxrsZn0t+e3bnFG0qTMOW23Qd0CpU8ZhUg61uZU7QAPKTxNrYsy0dQJYiPWfrv/cYqvQch4eb0AsPK0G4vA22mB67kdsWtdQB5OxuJJ959Zxmy1ZTFdUxdnunI6eFWB0geR13Q8cXTj09vlT5LpNRFdHQVqROrSGKGY+ZWixi24mBfvai6gCXk+252t2jAVSmQGFOoytEEgEdgDFoaexEwZkWwYZ62Y7iK/hyujPUatpoA1FQIzBYCIAF43Bi202wZ8UZHQmuNQpnV/mTZx9UJ9o9cD5z4fqOTUZ5LKVcEiGF4LDRcibHcQL4X9LFRHzdNdIp6287N5V1D5QhYKTHMg/li8ckZPZitNcjHpyipSak/n8Mlb8iAVbfcrF+98T5XMVMqwLnXSGzzMA/hcgTHZ4tafUDo+XanUVdSvqogPpO5Qwk9pUx7r6YfCmYJgtJ5mRztt/Pbe2IyeibrgblAfW6qVGV1ESVsSIbzCdibaZk4WZvpMksJDGGFrht/sRqsfTDSn0SmCTpAM20nTFjuAb787xtgla9VKodlFUbWgNYEXFl73tzbFY5ULRW36epUVKY0kDUBYxO6+sXEc6f4jgrMuzU1KkrUpAmm+5Kgw9IyPNoNgd4K9zg3pVaklY6joRqhIFQaR8qcm1jquO2NVFCOaaEMusspBESoiJ41IVX3BO+KqW4rVqgCnms2wBXO0YNxcD8otjeIKuVpISqo5XddMRBuBczIBAPqDjMPrl6In4eP1kGmsSrIFKy2oTcC4M3WCQPS9xiSnUpii1MlDLahU1gQSIk7GRB7g2ve0qdOq6SPERiWWDJUqiMDp1KdolSYvI3i/dXJ1YrHUdVZWVFLP5WKAC4W0EEwskTbmcet3aZZRjVUR5nPCpHhuqELBOtDzYCCxMXgmIngnBGWzQIWEH7O3lqIZsRYA978bDvAjHTWLVPkWZKxqgAgAKQQANiCbbjsMF5npw00yEnQTqWVAINMiDMgiSDv63NyFJ+oZKL2oBhiGYCU16iu8LvGkE21SbT7cY6zGc8rkamJIanIIIYAbCL9o7e+NrkYaorAaSE0SA0bhhEEyYm/cxtgc5N28bwqYlQCgVlSTBERM7jmJn0klTaVHNRbsLyZU6meFamfICQAAJv6kGVm+3E3izeYCmUaz/OF+XUJMkcm8GNreuMpZBy9MgMVM+Ixd5SAv4dZN729B3jA1XKOsESragrzqJAMcBrqN5ke2ApHaVdmUaICKxBkgea8zewi69rRt3xLQc2pqsEN5GNj8mqYA08R2ni0YFbLHQXkgiGB8PVqVvlFhOsReCdha4ggqyFlliB5tWkbSqzqADTOob7KL3s0slpKgKNNuzrqGXRAzEG0ahAJtubxB3Pb23wHpDAsoAWSBCgGxgksAYvwLG29xjdalJgkRAcqS831C/nuA1i0+4tgsJpamsjU8iAoCkq5BkX5AAIiSfXHRkk1tsc1LT8W4PTpBVYVEVmIDhjSkkAgEbGCO9h5h2OOP8ADVAhOlAQZCFV07ATawJv33j1wbVpHSKlT9osR85BAbkqEvIj6cY0FzGsAQSqyAYIYHUACYEmxPEc45tHNSrZgL06ZIIpo7Tp8MFpEbkwObXvFt5g7oZVCfOqgEXNxHbY39WMny8zgZgNWpaeuoHYn92xCtpE2gxsZt6YLyvUWYACnPiEKGsADBj/AMhf8IPGGUlTvkDUrVcEmZSmGqaQiIjkMWRjaTAXzjU0QfQXMYr9b4po+PAy6GmLGWcE+shrfaPTEPxv1ZmfwkBgWgd7Sx9zf7DgYooZlMtf+IbbxE98C5S3XA/kXJ6t4GWdTUCJ4YFjrZWBnZgdQHowsfeRidfhlHL3ZVQsNbNYACwi3G5sIi17Uv4Z6kVYKYINr3BB3Vhyp2OL/ns0ppt4YaWgiSQFMIGVuDZd7j2wY5G/mDLHTwIs70YIxSSWbSshQQZII0mRaBvb8QOHOcydaqaQ1U1KnVI1fMBY7WBk22tvOMQCKYDGUUk63QnWWWSDq+WxtYQbDc4a0GQ1CWOlQLmQbi0T2427fQSdsmV/pzmpWpuFgU3KlSzMxJUyLqO3sOdxh/mM6ikGprRdgSsAEbjuO/G2OcoNLNqnzAHUqg3kgg9pUC5AkiDeMQ1HLUlDAhgy+VwS0aheN2gCYtdTuRAVwTGTaYZUqqp2JiSYExf96YH5bDa+IP8AqtJop+J518xA4H8QAsL7nb7YFqZxl0RHm+YbkkiDqn1ntviPwglXUVXzEAkauASATGjTqMAW3U8Riagg6mM0zlN9qignYeYc23A7j6bYT5CiPGZVcQNcRcgeRRJ9VjSbToW+BupqKlOozC6GJWJudj9duBGCqLotNBomLTPso0ncbfWRfDKNJ13Br2tjigh0yW1GeP05v9cdIseURMd+/p+m18LdBaopJaSdHcXDMDBsHhCNom+9saoVVAcKGBVSCYPA+a8+eZMnewMk2RY+9jufYalORMAzF+1xBIvP3kWG+I31GdA5jv29P5YU082PDHj1XlZHkMEnfUYiwmAuxESDPlNKu9RNDAppspmCx2a2xABkE7raxs/hsXVvRlRST5m3BtEfWPaT+eIKvTEY7AGNwNPI5BDRMc74kqNpYjUWN5BgbA+ZYi4B2nYd9w0z58HVVcBREsBJbVsApHlAET3vEWntMux2pVYTTyZQaRUIF7au5nlGPPfGYmpvqAJWo831KEg9iNRBFuDttjMDzhtDHpLLmqeqwqpCsQLTAP2/uThV1pqukrSfQ1RgGaTI2kKY3Ji8cntjWMxR9mc+RHm6eYyieJUzElakMAWYSQdIhhsYMkX9ecWzpmrMZfxlKqAoZRG0rOnawAiN+3F9YzDNcMFhNHKLUcrUPcyOWmJ9O3+kYgL+IdQQU6Z221TM6rcEEHcfmZ1jMCvKDuFVydIgBVIEAMbAmO1vff6AYpnSKFSqfHfNvR/alDSprvEbGQo3Akg+s4zGYWAxYsn1DUCU1BSWWG0hiYBDErI23+ntgwZhzAAAbgiDI539BzjMZiLXnobsBZ3qEguYAQEsdN7fNHbtIvbCpurmaT6QQwMEEytmaLmDaPeN+2YzFYRW4GP8vUFQSFEHSQRz4h0gQYiZj6++Cq/S0pqGKIhHkBQk2mFGwtf+xfGYzBjvEV8gFXplFLqh1yxPnYXc+bmCCQLR9sBJSoqihKZVVbVIaJ0giIi4AYC555xmMwqQyW5518Q0x/ia/PnJgzFn7i8xhZmsuCGPbUJIE2INl+Ui/MYzGY2Q+EzN7nXSkiqANgQR7GCPyx6r01QyU9TOPDqloUxPlX1383PHfGYzGOf+z9DZziT9xj/hpZSHGgOTpIabxADSfxDe1vSQ3C5I+G5AuzDcyY/d3FjtYj3xvGYKexEjzGU/a2pr4ZCyIWLawRG4uUuOCfoHlTBSm8+ZypAJAkU2aAV0mAVm82Iub43jMCzqQM7H5YLsqo7AMdhrLHzNB+VY7STg9aZHiprJCkQogWgEzIgm5HAn0xvGYLBQMMnTPhRH7QhhKJIUiVvokG4M3vwJJB+Y6KIBZ5vIld4jeCJ2G/pjMZhZtpjJC7MZnw9QOnyOAGg6pJI1AyfteQT3Ix0+Wem1c6ySqhnM/MsGw2g2iRG2/OMxmGWyOSJK2VmnWUeUDTIU6ZYKrKQIiQGF5GwGwxJSzQUgPLMdBDaou5OmwQSSFI8039NsxmDf3+wDVUkaq7MC1aFuJAAAiFjeGBn1+yzNZZXDUBYstgRqiFiVJjSYAH02m5zGY5tnJE+RzaimohDA3CwD6xFsZjMZjhG2f//Z

 

            Je ne sais pas vous mais, moi, à l’Ascension, j’ai toujours l’impression de quelque chose de discordant. Paf, Jésus part et, paf, on doit attendre 10 jours encore l’Esprit Saint : c’est embarrassant au possible, on ne sait pas bien où se mettre, on ne sait pas trop comment prier. Vous me direz qu’on commémore, certes, mais l’année liturgique nous est aussi donnée pour accompagner Jésus afin de mieux, nous-mêmes, Le suivre et je suis très liturgico-sensible sur ce plan-là. 

 

            Alors, on le suit au ciel ? C’est ce qui est promis… mais en espérance. Il y a là quelque chose d’un kairos,[1]d’un moment favorable qui gratte, qui dissone, qui discorde. 

 

            Ce qui est bien à l’Ascension, c’est qu’on assume pleinement l’embarras dans les textes liturgiques : la première lecture des Actes des Apôtres nous offre le laps de temps de manière claire et pas l’évangile qui montre Jésus accompagnant pleinement ses disciples jusqu’à la fin et, simplement, leur faisant une promesse et ne cessant en même temps de les bénir : « Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon père a promis ». 

 

            Il s’agit d’entrer dans le kairos de la promesse : si nous avons choisi à qui nous fier, il n’y a plus qu’à croire à Sa promesse. Il n’y a plus à regarder le ciel, il y a à retourner où nous sommes et à vivre dans Sa bénédiction. 

 

L’Esprit est la promesse de Dieu : nous avons dix jours offerts pour grandir dans la foi. Dix jours pour mieux faire confiance et vivre, simplement, de et dans cette bénédiction de Dieu. Dix jours pour, alors, être revêtus de la dunamis, de la force de Dieu qui nous poussera hors de nos villes et de nos temples, hors de nos habitudes, hors de nos routines pour témoigner de Lui. 

 

 

 

P.S. : Désolée du peu de mises à jour récentes de ce blog mais le mélange travail + voyage scolaire + études fut particulièrement prenant du côté de mon cerveau ces dernières semaines. J’ai pourtant pas mal de choses à y dire, voire à en dire ! 

 

[1]Petit dieu du moment favorable à ne pas laisser échapper dans la mythologie. 

dimanche, avril 14 2019

paradoxal amour Passionné

 

http://apreslhistoire.p.a.f.unblog.fr/files/2014/12/georges-rouault-christ.jpg

Juché sur un âne, 

Celui qui connaîtra l’élévation de la croix, 

Suivie de l’abaissement ultime du tombeau. 

 

Vêtements jetés sur le chemin, 

Pour celui qui sera dépouillé, 

Pour celui dont les habits seront partagés. 

 

Acclamé, loué, 

Celui qui sera raillé, insulté, bafoué, 

Celui qui sera condamné, 

Celui qui sera crucifié. 

 

Jésus avance de lui-même,

Avant d’être entraîné, lié, 

Traité comme un malpropre, un prisonnier, 

Pire qu’un meurtrier.

 

Paradoxal ? 

Plutôt la liberté d’un Dieu qui aime jusqu’à tout donner, 

L’amour Passionné d’un Dieu pour l’humanité, 

Qui s’offre, encore plus spécialement cette semaine, à contempler. 

 

Belle entrée dans la Semaine Sainte ! 

 

mardi, mars 26 2019

En teinte d'Annonciation

http://media.gettyimages.com/illustrations/medieval-lithograph-print-of-virgin-mary-at-annunciation-illustration-id121041224?s=170667a&w=1007

« Que j’exulte et jubile en ton Amour » : le réveil sonne… 

Annonce du jour à venir, 

Jour de fête, jour d’Annonciation,

Mais il est quand même bien trop tôt. 

 

D’un bâillement non réprimé, je me lève et saisis mon bréviaire : 

La journée sera longue, la journée sera rude, 

A Lui la première place : 

Me voici, Seigneur ! 

 

Ce sera un jour sans messe, un jour sans repos, un jour chargé.  

 

Petit-déjeuner, répondre rapidement à quelques messages – pas assez, 

Partir au travail, acheter quelques madeleines pour les collègues et pour moi-même, 

Journée de formation, longue, que viens-je faire là ? 

Que tout m’advienne selon Ta Parole

 

Et arrive 16h, cette heure où je dois intervenir comme professeur principal au conseil de discipline d’un vraiment pauvre gamin : je sais qu’il sera exclu et que cela sera juste. Mais j’ai appris à l’aimer, mais j’ai appris à le connaître, dans les circonstances tragiques de sa vie.

Alors, voilà, je n’ai pas envie d’être là, je n’ai pas envie de cela… 

Mais il faut être là, mais il faut tenir bon : 

Voici la Servante du Seigneur. 

 

Ce sont encore deux conseils de classe qui s’enchaînent, 

L’heure des bilans sonne, l’heure des recommandations pour progresser, aussi : 

Comment cela va-t-il se faire ?

Semer, sans savoir comment cela germera,

Ecole de la Confiance. 

 

C’était un jour sans messe, un jour sans repos, un jour chargé,

Mais pourtant un jour vécu à l’école de la Vierge Marie, à apprendre son Ecce,

A apprendre son Fiat…

Et dire, tard le soir, à l’heure de vêpres plus nocturnes que vespérales, 

Même quand le cœur est un peu trop fatigué pour consonner, 

A Celui qui est l’Alpha et l’Omega, même caché, de nos journées : Magnificat.

 

dimanche, décembre 3 2017

L'avent-veille

 

Quand le jour se fait ténu,

Se lever, comme chaque matin,

Pour louer le Seigneur,

Pour Lui confier le monde,

Notre journée et surtout toutes nos rencontres.

 

Temps de l’Avent,

Temps privilégié de la veille silencieuse,

Dans le frimas sombre d’un jour peinant à s’éveiller,

Balbutier dans l’aurore seulement devinée,

Les mots doux d’un Amour destiné à illuminer.

 

http://www.chretiensaujourdhui.com/wp-content/uploads/2011/02/Couronne-et-bougies-de-lavent.jpg

 

dimanche, novembre 26 2017

Christ Roi 2017

 

http://v2.patrimoines.midipyrenees.fr/fileadmin/img/renabl//IVR73/652011/IVR73_000678_I_1/PLE/IVR73_20116502002NUCA_P.JPG

 

Christ en majesté,

Christ d’humilité,

Christ glorifié,

Christ défiguré,

Christ transfiguré…

 

A nos représentations glorieuses de Sa majesté,

Christ vient toujours superposer Sa totale humanité :

D’un petit (d’)homme dans une mangeoire,

A Celui qui nourrit ceux qui ont faim, de Sa Parole et de pain,

A Celui qui ose demander de l’eau à une inconnue,

A Celui qui ose laver les pieds de ses disciples.

Jusqu’à l’abaissement suprême, torturant et humiliant de Sa croix.

 

Quand nous avons tendance à vouloir nous la raconter,

Christ nous ramène toujours au plus essentiel de Sa royauté :

L’adorer à genoux, certes, à Ses pieds, pour Sa divinité ;

Mais L’imiter, aux pieds de nos frères, pour les servir,

Sachant fléchir le genou pour aider celui qui est par terre,

Adorant ainsi, en notre frère, Son humanité.

 

Quand le mode d’emploi est l’Évangile,

Dont on ne parvient jamais à très bien se servir,

On se dit que l’année liturgique nouvelle à venir,

Offre comme une sempiternelle occasion de rattrapage :

Pour mieux Le suivre,

Pour adorer mieux le meilleur des Rois.

 

 (Illustration : Eglise de Saint-Savin, Hautes-Pyrénées, XIVème s.)

lundi, octobre 9 2017

Une feuille de vigne

https://t3.ftcdn.net/jpg/00/59/73/56/240_F_59735666_cXZj0Z5vgjpiE6Uli8ROhGDCmxApYR00.jpg

Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ‘Ils respecteront mon fils.’ Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : ‘Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !’ Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.

 

Violence terrible, choquante !

Inconcevable ? Tuons-nous, nous ?

Aurions-nous tué le fils du vigneron, sans doute un jeune homme sympathique mais seul et sans défense ?

Sommes-nous de vulgaires homicides sans discernement, incapables de contenir l'appât du gain et, plus largement, toutes nos passions ?

 

Et pourtant cette violence, n’est-elle pas aussi la nôtre ?

Quand nous mettons de côté le petit sans en tenir compte ?

Quand nous écrasons celui qui est plus faible que nous comme un misérable insecte ?

Il est des mises à mort qui n’en portent pas le nom et qui n’en sont pas moins terribles.

 

… Et pourtant, cet autre est aussi un fils de Dieu tout comme moi, tout comme toi…

 

Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. »

 

Et Dieu n’a pourtant jamais tué les vignerons homicides !

 

Et, quant à nous, Il ose toujours nous espérer plus loin, meilleurs que nos actes de violence.

Là où l’homme condamne, Dieu invite…

Il invite toujours à un renversement, à une conversion du regard.

 

N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !

 

Est-ce que je sais changer mon regard ?

C’est-à-dire notamment, est-ce que je sais ne pas hurler avec les loups sur celui qui est à terre ? Est-ce que je sais penser à tous ceux qui semblent morts socialement ?

 

Est-ce que je sais faire devenir pierre d’angle de mes projets celui qui était rejeté par tous ?

Est-ce que je sais mettre le pauvre, le petit, celui qui semble avoir le moins d’attraits et d’intérêts, au cœur de mes actions et de la communauté qui est la mienne ?

Et si le baromètre de nos succès était celui de la place que nous accordons à ceux contre lesquels la vie, la société et le malheur semblent s’acharner ?

 

Le Christ semble le promettre à la fin en parlant d’une autre nation, celle qui a nom conversion : c’est la clef pour obtenir le fruit de la vigne qui est le seul véritable gain, c’est la clef du royaume des Cieux.

 

dimanche, septembre 24 2017

Arpentons Ses chemins

 

« Car mes pensées ne sont pas vos pensées,
et vos chemins ne sont pas mes chemins » (Is. 55)

 

https://photos-5.dropbox.com/t/2/AAB9RT-JrOsIqcoumYrPL7lD3Ax0Mx7dbdUQTTPN_X30fA/12/630889275/jpeg/32x32/1/_/1/2/BST135.JPG/EPrC-9wFGIcGIAcoBw/gHjPvpG5wdar4h56oPRnJTvhQhDQauaq-oamsmXZTmc?size=1280x960&size_mode=3

 

L’antidote suprême à tous nos « Dieu veut » restrictifs,

A toutes nos idées rétributives sur la grâce,

A toutes les fois où nous excluons le don de notre champ de pensée,

A tous nos conscients ou insconscients deals avec le Seigneur façon « je Te donne ça, mais Tu me donnes…. »,

A tous nos « non mais Seigneur, lui, Tu ne peux pas l’aimer vu les grosses crasses qu’il fait ! ».

 

Parce que Dieu n’a nom qu’Amour

Et que Lui seul en connaît tout le prix,

Et que Lui seul en connaît toute la gratuité…

 

Parce que Lui seul,

Tandis que nous passons notre vie à arpenter ce sentier du verbe « aimer »,

En connaît tout le sens,  

Et toute la beauté.

 

dimanche, août 27 2017

A minima, Tu es le Trésor d'un coeur d'ancienne !

 

            L’ancienne région de Césarée-de-Philippe où Jésus se trouve dans l’épisode évangile de ce dimanche, j’ai eu l’occasion d’y passer récemment avec de belles balades à Dan et, surtout, à Baniyas. C’est magnifique mais ce fut une région marquée par l’idolâtrie. Est-ce un hasard si c’est le lieu que Jésus choisit pour demander « au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » puis le fameux « et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? ». Les uns et les autres ont des réponses qui divergent… Et ne serait-ce pas encore le cas aujourd’hui ?

 

          Césarée de Philippe, c’est un peu notre monde. Non pas seulement « eux », au loin, mais aussi « nous » avec toutes les idoles que nous nous construisons, toutes ces choses qui nous encombrent et nous détournent de « l’unique nécessaire ». Et les réponses divergent aujourd’hui encore, on pourrait les actualiser, elles seraient probablement un peu moins sympa que dans la Bible : « pour machin, tu n’es qu’une illusion ! », « Pour certains, tu n’es qu’un personnage de l’histoire », « pour d’autres, tu es un bon maître de sagesse ». « Quelques-uns enfin envient ton succès et demandent ta recette pour être un gourou autant suivi ».

 

        Certes, il y a nos croyances qui divergent, nos philosophies et nos histoires personnelles mais il y a aussi, dans nos propres vies de croyants chrétiens appelés à répondre au « pour vous, qui suis-je ? » des obstacles, des « idolâtries » faisant suffisamment écran pour nous empêcher de répondre non pas du bout des lèvres comme une ritournelle apprise mais bien avec tout notre être : « Tu es le Christ ! Le Fils du Dieu vivant ! ». Ou toute autre exclamation prononcée avec amour, avec tout le cœur et tout le corps. J’ai du mal à imaginer Pierre prononçant cette réponse autrement que se levant et s’élançant amoureusement vers Jésus. L’idolâtrie, ce sont tous nos « j’aime » possessifs, mal ajustés au « je T’aime » que nous pouvons dire au Christ.

 

            Ce midi, profitant de quelques derniers jours de vadrouille vacancières, j’ai eu l’occasion d’aller avec un ami récemment ordonné à une messe (très) anticipée du dimanche qu’il célébrait dans un EHPAD. Je suis toujours foncièrement marquée par les messes dans ce genre d’endroits où quelque chose de l’incroyable force de Dieu dans la faiblesse se dit ou, plutôt, se balbutie et s’écrit à travers les rides. J’y vis toujours l’eucharistie très différemment. Là, cela n’a pas raté et j’y ai vu comme un écho de l’Évangile : j’ai contemplé ces anciens après la communion, quelques-uns rudement éprouvés par l’âge. Certains arboraient un beau sourire, d’autres marmonnaient les yeux fermés une prière, celui-là levait les yeux au ciel et puis celle-ci, en fauteuil roulant, bouleversante, avait replié ses bras doucement sur son cœur comme si elle voulait conserver à jamais le trésor qu’elle venait de recevoir.

 

       A les regarder ainsi, j’ai souri, les considérant comme donnant la meilleure réponse qu’on puisse jamais faire à la question du Christ, Bien-Aimé de nos âmes, venu se faire pauvre avec ces plus pauvres afin de leur donner la Vie.

 

Banias - Temple of Pan 001.jpg
Domaine public, Lien

 

 

 

mercredi, août 23 2017

Mieux qu'une histoire de piécettes

http://www.horizonfr.com/les_dossiers_numismates/images/les%20monnaies%20romaines/denier%20d%20argent%20cesar.jpg

Aujourd'hui, la liturgie nous proposait l'évangile des ouvriers de la dernière heure (Mt 20, 1-16) comme on aime souvent l'appeler. Moi je l'aime bien cette parabole parce que je suis sûre que j'aurais été un peu du style à murmurer intérieurement alors cela me fait toujours du bien de l'entendre. 

Le pitch ? Des ouvriers viticoles ayant trimé toute la journée se trouvèrent fort dépourvus lorsque le soir fut venu... Euh, enfin presque : ces bosseurs et des ouvriers ayant seulement à peine mouillé le maillot en fin de journée (ils s'y sont mis à 17h uniquement pour une fin de travail à 18h... Tranquilles ! Pires que des profs !) reçoivent à la fin le même salaire, celui qui avait été convenu avec les plus matinaux qui avaient commencé dès l'aube. Cris de ceux-ci de voir les autres recevoir le même salaire ! Injustice ! Mais que font les syndicats de vignerons ? 

Alors on explique souvent que la justice de Dieu n'est pas la nôtre, que Son coeur est plus grand que le nôtre : c'est bien vrai. On en profite aussi pour se rappeler que la jalousie spirituelle, c'est tout de même très malheureux : et si mon frère converti récemment a une vie spirituelle plus dense que la mienne, qui suis-je pour en être aigri ? Et surtout, quel besoin ai-je de comparer ce qui n'est pas comparable ? ... si tant est d'ailleurs qu'on sache vraiment "où" nous en sommes dans notre vie spirituelle. 

Mais si ce denier que chacun reçoit en fin de journée, c'était surtout l'Amour du Bon Dieu ? Le Christ utilise cette parabole pour parler du Royaume des Cieux dont le maître mot est l'amour. Alors, que Dieu pourrait-il donner d'autre - et d'ailleurs, que Dieu peut-il faire d'autre que de donner ? - qu'un Amour plein, entier et vraiment indivisible ? 

Un 1/2 amour, un amour sous conditions, un amour qui dose et hiérarchise est-il amour ? 

Aux croyants de toujours comme aux imprévus de Dieu arrivés à la dernière minute, Dieu se propose de donner le même salaire : Son Amour. Parce qu'il ne peut pas donner plus, tout comme Il ne peut donner moins. Alors, Il traite chacun en égal non pas spécialement parce qu'Il est juste dans Son apparente injustice mais surtout parce qu'Il nous veut non seulement ouvriers à Sa vigne mais surtout commensaux à la table de Sa vie. 

 

jeudi, juin 29 2017

Pierre et Paul colonnes pas si colossales

http://p6.storage.canalblog.com/66/47/249840/20240977_p.jpg

 

Saint Pierre était en train de pêcher quand Jésus est venu le rejoindre ;

Saint Paul était en train de persécuter - de pécher si ce n’était qu’une histoire d’accent - quand Jésus est venu le rejoindre...

 

Seigneur, Tu es venu les rejoindre et les appeler dans leurs occupations ordinaires, comme Tu le fais pour chacun de nous :

Est-ce que, moi, je sais toujours T’y reconnaître, même quand il n’y a pas la clarté lumineuse d’évidence d’un chemin de Damas ?

Est-ce que, moi, je suis toujours prête à commencer et à recommencer un chemin de conversion pour Te suivre mieux, dans Tes appels au milieu de mes occupations ordinaires ?

 

J’aime bien l’idée aussi que Tu as fait d’eux deux les « colonnes de l’Église » alors que ce n’était pas franchement gagné vu leur pedigree…

Et Tu sais, c’est bon de se dire qu’avec des colonnes sur lesquelles nous n’aurions pas parié tu as fait tenir debout l’Église : miracle d’architecture jamais dépassé et de loin insurpassable, je crois !

C’est rassurant puisque l’Église, c’est nous aujourd’hui aussi, ce n’est pas juste un « ils » lointain et désincarné.

L’Église, c’est nous et, malgré nos côtés « pierres pas super polies ni ajustées », Tu nous fais quand même confiance pour édifier les uns avec les autres des cathédrales humaines vers, par et pour Toi : communauté de croyants en construction permanente.

 

mercredi, mai 31 2017

Visitation pour Imitation

 

http://img.over-blog-kiwi.com/0/22/53/00/201305/ob_7d520d63db19221bb19cc7fb80ea5231_icone-de-la-visitation.jpg

 

Marie, emplie de Dieu,

Marie s’empresse,

Marie file chez Elisabeth,

Toute légère dans sa jeune grossesse.

 

Marie, toute allégresse de Dieu,

Ne peut que se tourner vers l’autre,

Aller à la rencontre de ce qui fait sa joie,

Pour y porter ce Dieu qui aime tellement chacun.

 

Et toi ? Et moi ?

Même empressement à aller découvrir ce qui fait la joie de l’autre ?

Même de ce relou de 1ère classe ?

Même rapidité à y porter Dieu ?

Sérieusement, souvent la loose

 

La Visitation, comme un exemple donné,

A regarder, à imiter.

 

La Visitation, ce moment où l’on donne raison au vers de Ronsard :

« Marie, qui voudrait votre beau nom tourner, il trouverait Aimer ».

Sainte Vierge Marie, prie pour nous !

 

vendredi, avril 14 2017

Carêmencer #3

 

http://www.atthalin.fr/images_louvre2/re_retable_issenheim_crucifixion_grunewald.jpg

 

Calomnies

Condamnation

Capitale comme peine

Couronné d’épines

Croix

Chemin de Croix

Calvaire

Cloué sur la Croix.

Coup de lance.

 

Constat 

Crevé ; Claqué ; Cadavre.

 

 

 

Croire.

 

 

Contre tout

Croire.

 

La Croix seule comme divin Crayon pour nous faire méditer cette réalité :

« Il m’a aimé et s’est livré pour moi » (Ga 2, 20)

 

jeudi, avril 13 2017

C(roix) dans l'air

 

« Prenez et mangez-en tous »

J’imagine Jésus rendant grâce avec les prières juives de bénédiction puis présentant le pain et le vin de cette manière si singulière, si unique : que dit-il là ?

J’imagine Ses mains qui tiennent cette coupe, qui tiennent ce pain, légèrement élevées pour mieux les offrir.

Vie présentée, vie offerte, vie donnée pour le monde.

 

« Il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture »

Si le marcheur sait combien ses pieds sont précieux, il sait aussi ce qu’il en coûte d’y accéder…

Lieu au plus bas de nous-mêmes où le Christ descend volontairement :

De Dieu en notre chair,

De son statut d’homme debout à celui d’homme à genoux pour prendre soin,

Pour servir,

Pour chérir,

Pour laver,

Pour aimer.

 

« mangez-en tous »

« buvez-en tous »

« C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous ».

Tous et vous : rimes visuelles mais surtout rimes d’humanité,

Le Christ tend ses bras à gauche et à droite vers le monde entier : ce qui se passe là, ce que nous rappelons ce soir concerne chacun, quand bien même tous ne le savent pas.

 

Haut, bas, gauche et droite : on pourrait croire à la chorégraphie d’une chanson…

Et si, déjà, se profilait plutôt ainsi le signe du Salut,

Une croix déjà tracée en Ses gestes, esquissée, presque aérienne,

Une croix tacite,  

Comme préfiguration du lendemain,

Explicitation d’amour avant l’heure,

Signe de l’unique clé du Passage vers la Vie.

 

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/11/c7/da/11c7da52de51d398974c9867ff447a08.jpg

 

mardi, janvier 3 2017

Geneviève comme une ant(i)enne

Dans le diocèse de Nanterre, c'est fête le jour de la sainte Geneviève ! Elle est notre sainte patronne ! 

http://www.lemondedesreligions.fr/images/2013/11/21/3527_cathedrale-genevieve.jpg

Il y a même un propre pour les offices... Alors je me suis dit que vous partager les antiennes de ceux-ci (moins les premières vêpres) était une bonne idée car elles reflètent bien la vie de sainte Geneviève : 

 

Dès l'aube, Geneviève faisait monter sa prière vers le Seigneur. 

Saints et humbles de coeur, bénissez le Seigneur. 

Le Seigneur aime son peuple. Par Geneviève, il l'a secouru dans la détresse. 

Tenant en mains sa lampe allumée, Geneviève cheminait joyeuse à la rencontre du Seigneur. 

Fidèle servante du Seigneur, Geneviève marcha courageusement dans la voie qu'il lui avait tracée. 

Elle priait le Seigneur Dieu de la conduire à la délivrance de son peuple. 

Voici venir les noces de l'Agneau : son Epouse pour lui s'est faite belle.  

 

Et, comme un feu d'artifice résumant tout, les antiennes des cantiques évangéliques : 

 

Antienne du Benedictus : Le Seigneur a fait de Geneviève une messagère d'espérance pour tous ceux qui l'invoquent.  

Antienne du Magnificat : Etrangère au monde, aimée du peuple, consacrée tout entière au Christ, telle vécut Geneviève. Aussi le Seigneur l'a-t-il reçue au festin de son royaume.  

 

Ce qui est assez beau, c'est qu'on peut (on doit ?) se sentir concerné car, malgré sa vie qui se déroula au Vème s., Geneviève est un exemple pour notre temps troublé : femme de prière et femme d'action, elle montre que c'est tout un. Que l'une ne va pas sans l'autre. 

Alors, certes, je suis heureuse qu'elle soit désormais, par similitude de vocation, tout spécialement un exemple pour moi parce que je crois que c'était une sacrée bonne femme mais il me semble que cela marche pour chacun : le don de soi dans sa vocation propre, la prière, la foi en la puissance de celle-ci, l'attention suffisamment grande à l'autre pour percevoir les besoins et l'action, bref, la charité en actes. 

Re-bref, il s'agit de devenir, pour chacun de nous, des messagers d'Espérance de la part du Seigneur... Un voeu tout spécial pour 2017 ? :-) 

 

N.B. : Pour ceux qui ne sont pas familiers de la prière des Heures, les antiennes sont les courtes phrases qui se prient avant et après chaque psaume. 

 

dimanche, mai 29 2016

Fête du Saint Sacrement

http://www.lavie.fr/images/2013/10/10/45176_hostie-consecration-eucharistie_440x260.jpg

Comme des ellipses de sens,
Où la raison se tait,
Où l’Esprit souffle en épiclèse,
Où deux mains se lèvent :
Silence.
Ce pain élevé,
Mes genoux posés,
Mes yeux irrémédiablement attirés.

 

Comme du temps perdu,
Comme du temps passé,
Où l’Esprit souffle la prière au cœur,
Où Tu es là, devant moi, exposé :
Silence.
Ton Don tout entier,
En Ton Saint-Sacrement exposé,
Et mon corps prosterné.

 

Comme des mains tendues et en même temps réservées,
Comme ma crasse indignité,
Où l’Esprit souffle en communion.
Chant et silence.
Ton Corps élevé,
Devant mes yeux souvent embués,
Et répondre, malgré tout, « amen » en vérité.

 

Consécration,

Adoration,

Communion :

Valse spirituelle de Ta vie offerte, donnée,
Valse de silence en trois temps, que nous contemplons.
D’un « Je t’aime » infini qui donne l’unique juste note,
Aux « je T’aime » balbutiants, hésitants, de nos vies qui cherchent l’unisson ;
Nourriture de la route,
Nourriture qui scande le rythme de notre vie,
Pour imiter la perfection gracieuse de Ton mouvement qui a nom charité.

 

lundi, mai 16 2016

Lundi de Pentecôte ou le pincement de poursuite

http://a398.idata.over-blog.com/600x797/3/96/03/31/CHAGALL-CANTIQUE-DES/20-CHAGALL-CANTIQUE-DES-CANTIQUES-3C-NICE.jpg

Le lundi de Pentecôte, avoir un petit pincement au coeur de ranger le volume 2 de la liturgie des heures pour prendre le volume 3 ; 

Comprendre : avoir un petit pincement au coeur de passer du Temps pascal au Temps ordinaire.

C'est bête, hein ? D'autant plus qu'il y a toujours de nombreuses solennités qui émaillent ce retour au temps ordinaire jusqu'aux grandes vacances, il y aurait suffisamment de quoi se réjouir. Il n'empêche : cela reste le temps ordinaire. 

On aimerait que l'ivresse du temps pascal demeure, assez bêtement, ou plutôt assez humainement... et pourtant, il ne tient qu'à nous qu'elle demeure intacte : ou tout au moins, il ne tient qu'à nous à travers Celui qui nous a été donné, dont nous rappelons la venue à chaque Pentecôte. 

" Il a envoyé d'auprès de Toi, comme premier don fait aux croyants, l'Esprit qui poursuit son oeuvre dans le monde et achève toute sanctification" affirme ainsi la si belle prière eucharistique IV qui me semble si en résonnance avec le lundi de Pentecôte. 

Le temps ordinaire prend alors sa vraie dimension : aujourd'hui, ce n'est pas le retour à l'ordinaire, c'est le temps de la poursuite en nous, par nous et pour nous tous de l'oeuvre de l'Esprit. Rien de plan-plan, rien de si ordinaire ! 

Cela ne tient qu'à nous de L'accueillir, de Lui prêter attention, de L'écouter, de Le laisser nous envoyer. 

Il faudrait donc que le petit pincement soit un pincement de ceux qui donnent envie d'aller plus loin :

Pour que l'Esprit Saint, le don de Dieu, heureusement reçu, soit accueilli en Son dynamisme, 

Pour que le volume 3 de la liturgie des heures soit autant attention à la 3ème personne de la Trinité qu'au Père et au Fils, 

Et pour que le temps ordinaire devienne pleinement le temps irrigué par l'Esprit. 

 

Illustration : Marc Chagall, illustration pour le Cantique des Cantiques

- page 1 de 5