Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lumière de la loi

Il leur dit : « Si l’un de vous a un fils ou un bœuf qui tombe dans un puits, ne va-t-il pas aussitôt l’en retirer, même le jour du sabbat ? ». Et ils furent incapables de trouver une réponse. (Luc 14, évangile du jour)

 

http://nominis.cef.fr/images/gallerie/jeremieleprophete.jpg

 

Dans les bons scuds même pas visibles en apparence de Jésus, celui-ci a toute sa place : il rend muet. Et bim dans leurs faces ou surtout et bim dans ta propre face quand tu l'entends ! Parce qu'on a beau dire, on est toujours un peu le pharisien de quelqu'un. 

Ce matin à la messe, le prêtre citait le (très bon) mot d’un enfant du caté sur la question de la Loi : « Jésus est venu apporter la lumière à la loi. »

C’est vrai que, dans l’Évangile, on n’est plus tout à fait dans le « tu dois » du Décalogue. C’est le « je suis venu non pas abolir la loi mais l’accomplir. » Même dans les impératifs visibles, un « si tu veux » se cache. Un « si tu veux » déjà orienté vers les béatitudes, vers le bonheur.

C’est comme la clé de ce mot d’enfant : la lumière que Jésus est venu apporter à la loi, c’est cette liberté où Il vient l’inscrire ; 

Cette liberté aimante où tout notre bonheur se cache déjà en germe.

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1695

Fil des commentaires de ce billet