Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Laisser les coeurs chanter dans leur propre langage

amphi Richelieu

Délice du jour : une cavalcade d’enfants entendue depuis l’amphi Richelieu en Sorbonne où l’on glosait fort sérieusement. Indignation : le long de celui-ci, en plus ! Mais que faisaient-ils donc là, ces jeunes gens ?

Cataclop, cataclop, une course, quelques cris, des rires.

 

La surprise passée, un souffle passa : transfiguration.

 

Moment si bref, si doux et pourtant si étrange. L’espace d’un instant, le cours cessa : les yeux se levèrent, le digne professeur toujours si résolument stoïque perdit sa contenance.

 

Fugacité des sourires de ceux qui apprennent, parfois, à ne pas se prendre trop au sérieux.

Et Dieu sait si cela fait du bien !  


Commentaires

1. Le jeudi, octobre 29 2009, 22:26 par TED

Les doctorants sont de plus en plus jeunes !

2. Le vendredi, octobre 30 2009, 10:05 par Maggy

Et Monsieur L. de s'exclamer : "La Sorbonne rajeunit !" ^^

3. Le lundi, novembre 2 2009, 13:47 par Eliette

:-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/845

Fil des commentaires de ce billet