Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plongée en guise de fuite

 

 

 

Partir en retraite dans un monastère, c’est souvent s’exposer à recevoir au retour des remarques d’incompréhension du genre « ah oui, en fait, c’est un peu comme une fuite ».

 

Une fuite ?

S’il y en avait une, elle n’aurait pour direction que le cœur de Dieu.

 

Une retraite, c’est un temps privilégié, oui,  

Mais ce n’est pas une fuite hors du monde.

 

C’est, dans le silence, écouter un peu plus le Christ pour mieux devenir Son oreille

C’est, dans le calme, regarder un peu plus le Christ pour mieux devenir Ses yeux.

 

Si les bruits du monde peuvent y sembler plus atténués pour nous qui vivons « dans le monde », ils ne s’arrêtent néanmoins pas à un mur, du tout : ils viennent nous rejoindre et nous travailler différemment.

 

Une retraite en fait, c’est réapprendre toujours mieux à ajuster son regard sur le Christ, sur Celui qui nous aime totalement pour Le porter dans le quotidien troublé de nos vies.

 

Alors, lors d’une retraite, on apprend non à se couper de toute la misère humaine – au contraire on y découvre un peu mieux l’immensité de la nôtre  – mais à se plonger mieux en Christ pour l’y porter.

 

Pour un quotidien transfiguré, malgré toutes ses stries, en Lui.

 

Commentaires

1. Le dimanche, février 12 2012, 23:43 par Jibitou

C'est très joli et bien dit. Il y a vraiment une régénération à aller en retraite.

Sans être indiscret, où allez-vous habituellement ?

2. Le lundi, février 13 2012, 00:05 par Duc de Saint Simon

Bonne retraite !
En communion...

3. Le lundi, février 13 2012, 12:05 par Henri

Du fond de mon lit, j'étais en UdP avec toi, car tout de suite, j'ai été certain de connaitre et de me réjouir de la raison de ton absence! Bises

4. Le lundi, février 13 2012, 13:01 par Firenze

Bon retour, avec des yeux et des oreilles affinés.
Quelle joie de savoir se poser quelques jours, et de nous le faire partager ici.

5. Le lundi, février 13 2012, 19:51 par Nitt

Je me retrouve tout à fait dans ce que tu dis. Les fuites, il y en a beaucoup. Certaines âmes miséricordieuses les appellent des recherches de Dieu.
Il y a la fuite dans l'alcool, la fuite dans l'Internet, la fuite dans les substances plus ou moins naturelles, etc.

Dieu au contraire nous ramène doucement - mais fermement ^^ - à l'essentiel.

6. Le mardi, février 14 2012, 23:58 par Zabou

@jibitou : je vous réponds in box ! 

@ Duc de Saint Simon : quelque chose me dit que vous n'êtes qu'un fake... mais je ne sais pas pourquoi ! 

Les autres... euh... :-) ? :-)

7. Le vendredi, février 24 2012, 12:15 par Nano Le Pieux

Non,bien sûr, la retraite n'est pas une fuite. Selon moi, c'est un moment que l'on s'accorde pour accédeer à son intériorité, là où on peut rencontrer Celui qui nous anime. Pour y accéder il y a beaucoup de travail de déblaiement à faire : déblaiement extérieur, on le fait en s'isolant dans le silence ; intérieur, là c'est une autre boulot sur nos peurs, nos certitudes, nos protections de toute nature. Le résultat est payant. Même pas peur !

8. Le lundi, février 27 2012, 14:38 par Zabou

@ Nano : vous ici mon oncle ? Et sous un drôle de pseudonyme :-)

Je suis d'accord : même pas peur, en effet ! D'autant plus qu'il y en a Un qui nous aide pour le travail de déblaiement ! Et bises à vous au passage ! 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1231

Fil des commentaires de ce billet