Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Carême, c’est comme…. #6


Le Carême, c’est comme…

 

…. le genre fantastique !

 

Le genre fantastique, vous connaissez ? Non, je ne vous parle pas de suite d’un truc bizarre avec des vampires et des fantômes mais je pense plutôt à la définition littéraire de la chose. Celle de cette hésitation entre le réel et le surnaturel, cette définition de Todorov par exemple :

 

« Le fantastique, c’est l’hésitation éprouvée par un être qui ne connaît que les lois naturelles face à un événement en apparence surnaturel. »

 

Parce que, dans nos vies, Dieu est là et que, parfois, souvent, nous ne le voyons pas, nous hésitons, nous renâclons. En un certain sens, il faudrait sortir de cette hésitation mais, avoir la Foi, ce n’est pas non plus oublier le « naturel ». Selon la belle formule de mon évêque administrateur apostolique Mgr Daucourt lors de la messe chrismale 2012, les « chrétiens sont des réalistes qui donnent le primat à la grâce ».

 

Du coup, il s’agit d’apprendre à mieux distinguer le Seigneur à l’œuvre dans notre monde. Et pour cela, 40 jours pour mieux distinguer le surnaturel gracieux des nos jours : bref, le carême, c’est fantastique ! ;-)

 

 

 

P.S. 1 : En plus, t’as même le droit de t’exposer à la lumière alors enlève ces machins qui te barricadent ! 

P.S. 2 : et puis, Dieu, il ne te demande pas ton sang, il aimerait juste tellement ton amour !

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1524

Fil des commentaires de ce billet