Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quand un week-end s'écrit en actions de grâce

  

Samedi matin, 10h. Dans une cathédrale bien petite mais dans une cathédrale toute remplie, deux hommes s’avancent pour recevoir le sacrement de l’Ordre, l’un comme diacre, l’autre comme prêtre. Grandeur du sacrement qui les « configure » au Christ serviteur et au Christ pasteur, dans toute leur humanité. Et c’est l’Eglise entière qui est en liesse !  

 

 

Samedi soir, 18h. Mon église paroissiale est plus dépeuplée en ce mois de juin riche en fêtes familiales mais, à 18h, c’est toujours fête car Dieu se rend présent pour nous dans l’Eucharistie. Puis, pendant celle-ci, deux jeunes que je connais bien, deux jeunes partant aux JMJ dans mon groupe vont recevoir un autre sacrement, souvent méconnu : le Sacrement des Malades. L’un d’eux est mon frère. Force du Christ qui rejoint dans les faiblesses !

 

 

Dimanche matin, 10h30 : c’est à nouveau la messe, c’est à nouveau Dieu qui est sacramentellement présent. Mais cette fois, ce sont 40 jeunes de la paroisse qui vont Le recevoir pour la toute 1ère fois. Petites mains tendues pour recevoir Celui qui est la vie ; petites personnes chahutant devenues subitement calmes… En les embrassant d’un regard, on voit des yeux pétillants, des sourires, une paix qui ne vient pas d’eux-mêmes. Et c’est beau !

 

 

Dimanche, 17h00 : Il ne s’agit pas cette fois de sacrement. Il s’agit des engagements des « novices » du groupe des servants d’autel, des plus petits, après une année de service, face au groupe, face à Dieu. Dire « je », dire « je m’engage », et en même temps proclamer que, sans Lui, on ne peut rien faire… « Donne-moi d’être un bon serviteur » : alors être béni par l’aumônier pour qu’Il donne de Le servir longtemps et avec joie dans l’Eucharistie.

 

 

Quatre occasions où Dieu se donne à des humains, malgré toutes leurs limites, gratuitement, par Amour.

Quatre actes de Foi, quatre occasions où des humains s’avancent librement pour recevoir le don divin, s’avançant sans connaître l’avenir mais marchant quand même, sûrs d’un Amour qui les dépasse.

Quatre occasions de rendre grâce, de tout cœur.

·     

Commentaires

1. Le lundi, juin 20 2011, 12:03 par Vianney

C'est beau ! Quatre messes en un week-end, dis donc, c'est plus que moi ! :)
Petite précision : le prêtre, par le sacrement de l'Ordre, est d'abord configuré au Christ Prêtre... et devient par conséquent pasteur, surtout quand il est curé ! Mais surtout prêtre !
Rebelote le week-end prochain ? ;)

2. Le lundi, juin 20 2011, 20:12 par Marie-Anne

Que d'occasions de se réjouir !!!

3. Le mardi, juin 21 2011, 00:02 par Henri

Que voici de beaux moments,les Ordinations, les Communions, les Confirmations, les Engagements de Servantes et Servants, le Sacrement des malades et la force qu'il vous donne pour continuer à vivre, affronter une opération ou partir vers le Père l'âme et le coeur léger. Janvier 2007, merci Isabelle pour cette période où tu fus à mes cotés par tes prières et ta présence. Que d'actions de grâces.

4. Le vendredi, juin 24 2011, 09:49 par Zabou

@ Vianney : 3 en fait, le dimanche après-midi n'était "qu'"un temps de prière ;-) Le w-e prochain... j'aimerais tellement ! Mais pour l'instant, je ne sais pas. Je suis convoquée pour mes oraux d'agreg ce samedi à 15h pour une réunion lors de laquelle on me donnera mes dates et horaires de passage, sachant que cela peut même être le dimanche, donc mystère... 

@ Marie-Anne et @Henri : oui ! :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1127

Fil des commentaires de ce billet