Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Adoration

"En la nuit heureuse 

En secret nul ne me voyant 

Ni moi ne regardant rien 

Sans autre lumière ni guide 

Que celle qui dans mon cœur brûlait 


Celle-ci me guidait 

Plus sûrement que la lumière de midi 

Au terme où l'espérait 

Celui que moi je savais bien 

En lieu où nul ne paraissait 


Ô nuit qui me guidas 

Ô nuit aimable plus que l'aube 

Ô nuit qui joignis 

L'aimé avec l'aimée 

L'aimée en l'aimé transformée [...] 



Je restai et m'oubliai 

Le visage appuyai sur l'aimé 

Tout cessa je m'abandonnai

Abandonnant mon souci 

Entre les lis oublié." 


Nuit obscure, saint Jean de la Croix

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1505

Fil des commentaires de ce billet