Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le contre-chant du temps fort

 

Il est difficile de faire prendre conscience à des élèves de la nécessité de relire leurs copies ;

Il est également parfois difficile de se dire que nous avons besoin de prendre du temps pour relire ce qui fut vécu quand cela a pris en épaisseur de la densité ;

Machin trop ignatien ?

Bidule chouette trop prise de tête ?

 

Pourtant, doucement, prendre le temps ;

Prendre ce temps

De se rappeler, de se remémorer,

Le tout avec l’aide de l’Esprit Saint,

Dans un climat de prière, aidée d’un frère.

 

Voir les grandes lignes de force plutôt bien assurées,

Remarquer les lignes de crête aventureuses mais intéressantes à poursuivre,

Mais aussi ces vilaines fissures qui risqueraient de craqueler tout l’édifice si elles n’étaient comblées.

 

Relecture…

À l’instar d’une copie non seulement corrigée de ses fautes mais surtout dégrossie, affinée, ayant pris sens, voire un surcroît de sens par les liens resserrés dans l’esprit de son rédacteur.

 

Il y a quelque chose de cela dans ces temps en pas de côté de nos vies.

Relire pour affermir,

Pour comprendre hier,

Pour décider mieux,

Pour poser un pied, puis l’autre, et avancer au loin.

 

Commentaires

1. Le dimanche, août 25 2013, 09:13 par satori1958

S il te plait... Puis je adresser ton très beau texte à mes étudiants???
Le temps de relecture es tune réappropriation de son texte, j ai coutume de laisser mes publications mûrir en dehors de moi et c est comme si l ellipse de la vie me permettait d y revenir par un autre chemin ce n'est pas l oubli qui autorise le remaniement, c est une conversion du regard. La marche est un moyen, comme l'honnête méditation.

2. Le dimanche, août 25 2013, 12:00 par tlhote

Salut,

J'ai vu que tes textes apparaissent bizarrement sur le site de la FASM avec des chiffres en haut.
C'est que tu copies-colles directement dans ton blog des documents word qui ne sont pas fait pour le Web et réagissent bizarrement (d'où les chiffres qui apparaissent sur le site FASM).

Avant de coller le texte dans ton blog, regarde si tu n'as pas une option de collage "texte brut" dans ton interface de blog, ou alors passe par un éditeur de texte pur genre Bloc-notes en y faisant une copie intermédiaire.

Ouala.
@++
Thierry

3. Le lundi, août 26 2013, 23:25 par Zabou

@ papa : of course si tu penses que ça peut aider, malgré l'aspect très chrétien de mon texte. 

@ tlhote : bien vu, merci... vais essayer de voir ce que je pourrai faire dans les prochains pour aider à changer cela ! :) 

4. Le lundi, septembre 2 2013, 10:34 par Isabelle

J'ai compris pourquoi mes élèves pouvaient avoir du mal à relire leur copie lorsque j'ai compris combien je renâclais moi-même à relire tel ou tel événement...

5. Le mercredi, septembre 4 2013, 16:08 par Zabou

@Isabelle : renâcler humanum est ? ;-) 

6. Le mercredi, septembre 4 2013, 20:15 par Anne-Laure

Ici c'est un peu le même chemin, mais l'un a nourri l'autre... apprendre à relire ses traductions et à relire sa vie... ça paraît souvent superflu au début, et pourtant...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1448

Fil des commentaires de ce billet