Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"Je l'ai vu !"... Egoque ?

Fête de sainte Marie-Madeleine

 

Celle-ci, elle n’a pas l’assurance des savants, elle ne sait pas…

Elle n’a pas non plus la peur aux ventres des apôtres : pourquoi donc craindre ?

Elle, ce qu’elle sait, c’est qu’elle aime.

Dans le fond, elle ne sait, elle ne fait que cela : elle aime, elle l’aime.

Lui, Celui qui a  bouleversé sa vie : d’un mot, d’un geste, d’un simple regard… 

La mort n’est pas obstacle suffisant pour qu’elle L’oublie.

 

Elle ne peut même pas attendre le jour pour s’élancer vers ce qui reste de Lui tant son cœur est plein de désir, tant son cœur est plein de Lui.

 

Confrontation à l’Absence,

L’absence rendue plus rude encore ;

Larmes qui valent plus qu’un long discours.

 

Et pleurer, mais aimer.

 

Et, à travers ce rideau des larmes, à travers ces perles d’Amour,

Distinguer difficilement puis entendre une voix, qui appelle toujours par son nom.

 

Reconnaître, croire en cet appel,

Mais ne pas rester là, à tenir Celui qui nous échappe.

 

« Tu m’aimes ? Alors va… »

 

Commentaires

1. Le samedi, juillet 23 2011, 00:15 par Henri

Magnifique d'abandon et d'amour .

2. Le samedi, juillet 23 2011, 11:39 par yayon

ouahhhh *_*

Ste marie madelaine, une sainte qui m'a toujours beaucoup touchée par son abandon, son amour, sa confiance en ce Jésus. Elle si blessée,si pécheresse, elle qui n'avait pas forcément un regard très bienveillant sur elle même, elle ose tout, elle ose croire qu'il la regardera (rien que ça) et elle décroche le jackpot car il lui pardonne et il pose sur elle un regard d'amour.

Cette madelaine là je l'aime beaucoup, je me sens quelque part un proche d'elle et pourtant si loin de son abandon, je suis bien loin d'oser comme elle mais j'espère que chaque jour j'oserai un peu plus avec elle. Et puis la voir tous les jours sur le parvis de MON église, apprendre à la laisser veiller avec moi... Moi la "petite madelaine" moi mes larmes si facile...si je m'étais pas appelé Marion, j'aurais sans doute pu m'appeler Madelaine ^^

merci pour ce si beau billet qu'elle mérite si bien.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.zabou-the-terrible.fr/trackback/1136

Fil des commentaires de ce billet