Zabou the terrible

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Divertissement

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, juillet 29 2011

Procure-toi une gaffe ?

Comme vous tous, j'imagine, ma boîte mail regorge chaque jour de newsletters diverses, d'offres promotionnelles le plus souvent totalement inintéressantes qui rejoignent bien vite le dossier "poubelle" après un rapide coup d'oeil. Toutefois, je dois dire que le titre du mail suivant, reçu tout à l'heure, m'a laissée... perplexe ? 

ceci est une capture d'écran... cool, non ?

Vous le comprenez comment vous ? ;-) 

lundi, juillet 4 2011

Des pandas et des chats

 

L’heure étant à la surchauffe neuronale, il m’a semblé bon d’aller ces derniers jours voir deux dessins animés. Oui, vous avez bien lu des dessins animés (d’ailleurs j’aime tellement ça que, après les écrits de l’agrégation, j’ai fait une cure de Walt Disney mais ne le répétez surtout pas), que j’ai pris plaisir à regarder !

Toutefois, l’heure étant aussi à l’élévation spirituelle, je les ai également vus et lus comme des films porteurs d’une certaine profondeur ! La preuve ?

 

Kung fu panda II

 


Sous un aspect comique immédiat (et franchement sympathique d’ailleurs !), ce film peut être lu comme une illustration et une amplification de la phrase de St Séraphim de Sarov : « Acquiers la paix intérieure et des âmes, par milliers, trouveront auprès de toi le salut. » 

 

Bien que, quand on est chrétien, on a déjà la chance de savoir où la trouver cette Paix ! Bon, après, il faut tout de même l'acquérir... et ça, dans mon cas, c'est loin d'être gagné ! ;-) 


 Le Chat du rabbin

 

(Comment ? Vous ne connaissez pas la B.D. ? Lisez-la vite !)

 

On pourrait certes reprocher à Sfar une approche naïve et simpliste des religions croquées par son fameux chat athée-à-la-réplique-légère-ne-croyant-qu’aux-bras-de-sa-maîtresse.

 

Judaïsme, islam, catholicisme et orthodoxie : tout le monde il est beau il est gentil ? Il n’en est rien en réalité. 

 

Si les caractères sont parfois légèrement caricaturaux, si les rencontres des protagonistes sont houleuses, si le chat donne à son maître des réponses qu’on croirait sorties de la bouche d’un adolescent en révolte contre la religion, il faut remarquer que tous les personnages conservent leur religion du début à la fin et qu’il ne s’agit pas ici de maintenir un quelconque ethos de narrateur - au contraire, il y aurait plutôt ici quelque chose de l’ordre de la tendresse.

 

Non, chaque personnage est réellement croyant – respectivement athée – et ne renie pas sa Foi devant l’autre. Même le rabbin, confronté à un sabre musulman d’un peu trop près et s’emmêlant dans ses explications ne reniera pas sa foi juive !

 

Bel exemple donné que la scène où rabbin et imam prient en même temps…  mais non de la même façon !

Beau chemin que celui d’une découverte de l’autre qui ne passe pas par un reniement de soi !

Belle fidélité que la prière gardée même en voyage, même en contrée étrangère, même quand tout est chamboulé !

 

Seule manière pour établir un dialogue interreligieux qui soit vrai, me semble-t-il, et qui ne bascule pas dans un quelconque syncrétisme :

Savoir qui l’on est et ne jamais cesser d’approfondir en Qui l’on croit.

Manière de vivre, pour rencontrer, pour aimer, pour proclamer enfin, en vérité.  

 

vendredi, mai 27 2011

Bien plus qu'une simple fantaisie, même héroïque

 

En ce week-end où nous fêterons nos mamans, un mot pour rappeler aux parents d’être tendres avec leurs enfants, même quand vous ne les comprenez pas car, non solum c’est dans la Bible « vous, les parents, ne poussez pas à bout vos enfants, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur. » (Ephésiens VI, 4). Sed etiam, parce que… non, lisez plutôt la scène suivante :

 

« Sinon tu as des enfants ?


 

- Un seul, il m’en fait voir de toutes les couleurs.


 

- Ado rebelle ? Cheveux longs, mal rasé, se lève à pas d’heure ? Raconte n’importe quoi pour se faire remarquer ? Se sent tout le temps persécuté, il a l’impression de porter le destin du monde sur ses frêles épaules ? Il passe son temps avec une douzaine de ses copains déguisés en jupes miteuses, à jouer à des trucs d’héroïc fantasy ?

 


- Oui oui c’est exactement ça ! Et ça fait deux mille ans que ça dure !


 

- Mon pauvre ! »

 

 

Et vous avez vu où ça l’a mené !!! ;-)

 

Tiré de cet hilarant site découvert grâce à une amie : http://www.monsieurtoussaintlouverture.net/Listes.html et, plus particulièrement de la liste « indices pour démasquer Dieu au cours d’une banale conversation durant un cocktail » (pas tous du meilleur goût, notons-le néanmoins).

 

 

Mais démasquer Dieu pour de bon au cours d’un cocktail, ou ailleurs, dans les petits recoins de nos vies miteuses ou luxueuses ;

Voir le Christ en cet autre qui ne partage pas notre mode de vie, nos convictions,  

Il n’empêche que c’est réellement, profondément, le travail de tout chrétien.

Au-delà de mon sourire amusé face à ces raisons, donne-moi, Seigneur ton regard pour T’entrapercevoir en chacun.

 

mardi, mai 10 2011

Hum...

Il y a des jours où l'on veut faire des blagues et où le résultat se révèle un peu surprenant : 

Hum, hum, hum... 
"Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtus le Christ" ? 

samedi, avril 9 2011

Quand on aime, on ne compte pas

Dans la série "pour vivre un bon Carême", la maison Zabouaunchatfou est heureuse de vous présenter son dernier modèle : 

Le dizainier pour paresseux 

Effet garanti et évolution améliorée encore à prévoir... 

vendredi, avril 8 2011

Agrégation externe 2011 - psaume


"Dieu comble son bien-aimé quand il dort."

Psaume 126


vendredi, mars 18 2011

Montjoye, Saint-Denis !


Y a pas à dire, quand on révise de l’ancien français

On se sent parfois l’âme d’un guerrier,

Paré à mener le bon combat… 

 

 

"Merciez Dieu, pensez de le servir,

Il vous garde de tous biens grant montjoye

Et vous fera avoir vostre désir !"


(Charles d'Orléans, ballade 84)


samedi, mars 12 2011

Photo divina

 

         Quand certains offrent une homélie en photos, d’autres s’essaient plus humblement à l’écoute parlante de la lectio.

 

Trois bribes d’un même Evangile partagé, trois équipes, trois scènes « figées » à réaliser comme autant de photos, d’instantanés d’une parole à laisser résonner.

 

Pas de contraintes, toute latitude pour la réalisation : herméneutique en forme de jeu pour un saisissement de l’Evangile autant par le cœur que par l’E /esprit, avec la participation active de l’imagination.

 

Au-delà des clichés : goûter l’Evangile dans ses saveurs et ses aspérités.

 

Et laisser dans le cœur, après ces tableaux vivants, une invitation intime à incarner la Parole, cette fois en mouvement dynamique, dans sa propre vie.

 

Lire la suite...

dimanche, février 13 2011

Herméneutique de l'anthropologie monastique

 

      Ce billet se proposera d’étudier, en trois parties, la conception chrétienne de l’anthropologie, vue au prisme aiguisé de la vie monastique…

 

 

Vu dans une hôtellerie monastique

Je dois avouer que je demeure encore perplexe sur le sens de la pancarte… 

pas vous ? 

 

jeudi, novembre 18 2010

Vos papiers, svp ?



Les WC de la Sorbonne : haut-lieu du savoir et du débat social depuis 750 ans. 

(Pardon... )

mercredi, novembre 10 2010

Veille catho ?

 

Rares sont les signes montrant que la Sorbonne fut jadis une faculté de théologie des plus fameuses (et ce jusqu’en 1885) : son nom, venant de Robert de Sorbon, confesseur de Saint Louis, une chapelle en son cœur (où les étudiants ne peuvent entrer) et une plaque commémorant Robert de Courson, cardinal et légat du pape en sont à ma connaissance les seuls signes tangibles.

  

Pourtant, une présence (la présence ?) demeure en ces lieux… Il suffit d’allumer le « Bluetooth » de son ordinateur pour la détecter et s’apercevoir que la Sorbonne reste sous haute vigilance spirituelle.

  

Mais un mystère demeure : qui est donc son « admin spi » ?

 

dimanche, octobre 24 2010

Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !

 

En  prenant rendez pour une prochaine confession, je voulus la marquer (trop) rapidement sur ce charmant appareil estampillé d’une pomme au verso. Relisant a posteriori mon rendez-vous, je me suis dit que l’Iphone aidait vachement à ne pas trop se prendre pour un gros pharisien de la mort-qui-tue avec son appli ibreviary et evangelizo et qui note ses rendez-vous paroissiaux comme une geek sur aon téléphone mais participait a contrario à une bonne prise de conscience que c’était franchement pas gagné pour mon cas. Voyez plutôt…

 

 

De 15 à 20h ? Ouch… vais devoir en raconter des trucs !

Récurrence ? « Jamais » ??? C’est pour ça sans doute qu’il s’agit d’un « événement », que je dois cautionner en appuyant sur « ok » ?

« Alarme » ? Aucune… Même pas le cran de sonner la sonnette d’alarme des péchés.

Notes (sur l’échelle de la sainteté) : tellement basses qu’on ne les marque même pas…

 

Conclusion : Ouch, ouch, ouch ! Ne jamais, jamais, jamais oublier le symbole de la pomme ! 

Heureusement qu’il nous – et me – reste l’Amour du Seigneur ! Pas vrai ? 

 

mercredi, septembre 8 2010

Controverse théo/oeno logique

Oui, je ne suis pas là. Mais il ne sera pas dit que ce blogue sera laissé à l'abandon.

Voici donc une proposition de controverse intéressante... ou pas. Enjoy !

Quand les femmes reçurent-elles une âmes ?

Réponse en cliquant sur le billet entier...

Lire la suite...

lundi, août 9 2010

C'te bande de cloches




C'est cloche, non ?

samedi, juillet 17 2010

Donne-moi à boire de cette eau...

     Je crois ne surprendre personne si je dis que j’aime beaucoup les églises. Dès que j’en vois une, il m’est difficile de n’en pas franchir le seuil pour aller l’admirer. (Bon, d’accord, sauf quand il n’y a pas la clef). Je dois dire qu’en Allemagne, je suis particulièrement gâtée : il y en a pour tous les goûts, de mes églises romanes bien-aimées à la rigueur protestante (qui a clairement marqué le territoire), en passant par les belles folies baroques bavaroises. Bref.

 

                Cette année, il faisait chaud. Et peut-être mes yeux ont-ils été sujets aux mirages mais, dans les églises, j’ai vu de drôles de façons d’étancher notre soif d’eau vive... dans les bénitiers.

 

 

Serait-ce une façon de nous dire « à la soupe » (spirituelle, certes) ?

Ou « gare, ça brûle » ?

 


 

Là, je n’ai toujours pas compris…

Boire à la source ?

Laver ses pieds et ôter ses sandales « car le lieu que tu foules est sacré » ?

Ou les Dominicains sont-ils passés par là pour faire de chacun de nous les "chiens" du Seigneur ?


D’autres propositions ?

 

mardi, mai 25 2010

Aphorisme sorbonnard

          Mon pc étant en rade, suite sans doute logique pour qui travaille sur un personnage selon qui "seul, le pire arrive", il m'est difficile de bloguer efficacement ce soir. Alors, à défaut, je vous partage un aphorisme sorbonnard découvert ce jour dans un lieu de passage qui me semble tout à fait accordé à la tonalité de ce pessimisme noir que je m'efforce d'élucider.

          Merci à mes collègues sorbonnards de m'édifier chaque jour un peu plus :



(pardon)

vendredi, avril 9 2010

Smile ! ;-)

"Il" est bien arrivé...

En bleu marine...

 Voilà à quelles extrémités ton blogue me mène chère Eliette !!!


samedi, mars 27 2010

Le calembour est-il un V.I.S. ?

       D'aucuns aiment à critiquer mon humour, qualifié si vulgairement de "pourri", ou, pour les belles âmes de "calamiteux". J'aimerais bien savoir ce qu'ils penseraient de celui du pape...

     Parce que, bon, on le critique ces temps-ci mais je crois que personne ne pourra plus désormais le dire dénué d'humour !

(Source : Vatican Information Service traduction française du 26 mars)

mardi, mars 9 2010

Avec messes intégrées !




Youhou, le mag 3 en un !
Ou comment gagner en temps, allégé (-50 %) ?
Enfin, y a-t-il une version "sans" pour les allergiques ?

samedi, février 13 2010

Duc in altum ?

 

Il paraît que, dans la vie spirituelle, il faut savoir se jeter à l’eau. Soit.

Mais certains jours, la descente, pourtant extérieurement facilitée, s’annonce périlleuse… vous ne trouvez pas ? ;-)

 

- page 2 de 7 -